Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Pour moi il était un Dieu", l'ex-milieu de l'OGC Nice Pablo Rodriguez pleure la mort de Maradona

-
Par , France Bleu Azur

La mort annoncée ce mercredi soir de la légende du football argentin Diego Maradona provoque une vague d'émotion sur toute la planète. Notamment à Nice, où énormément d'Argentins ont porté les couleurs du Gym. "Il nous a montré le chemin" réagit sur France Bleu Azur le milieu Pablo Rodriguez.

Pablo Rodriguez lors de sa dernière venue dans l'émission 100% Aiglons sur France Bleu Azur
Pablo Rodriguez lors de sa dernière venue dans l'émission 100% Aiglons sur France Bleu Azur © Radio France - Maxime Bacquié

"Je n'arrive pas à croire que c'est arrivé. C'est une très grande douleur". La voix est chevrotante à l'autre bout du fil. Pablo Rodriguez vient d'apprendre la mort de Diego Maradona. Son "Dieu", un "génie du football" selon ses termes, partagés ce mercredi soir par la planète du football qui rend hommage à la légende argentine, décédée à 60 ans ce mercredi.

"Il nous a montré le chemin", réagit "Pablito" Rodriguez, milieu de terrain argentin qui a fait partie de l'équipe du Gym remontée en D1 en 2002. Milieu gaucher, tireur de coup-franc, comme son idole, Rodriguez a eu la chance de croiser à plusieurs reprises El Pibe de Oro et de discuter avec lui. 

"Maradona nous a montré le chemin" Pablo Rodriguez (milieu de l'OGC Nice entre 1998 et 2003)

"Quand on regardait Maradona en Argentin on oubliait qu'on n'avait rien à manger."

"_Je me souviens une fois il m'avait dit : "sur le terrain c'est comme au volant d'une voiture. Il faut garder la tête froide. Il y a toujours la place de passer même si tu as trois ou quatre adversaires qui viennent sur toi" Je me souviens de cette phrase. Quand il parlait de football ça avait toujours l'air simple. Mais c'était impossible de réaliser ce qu'il faisait. Je ne pourrai même pas dire que j'avais 10 ou 5% de son talent._"

Celui qui a joué 85 matchs en cinq saisons sous le maillot du Gym (1998 - 2003) estime que Diego Maradona était bien plus qu'une légende du football pour les Argentins. "En Argentine on vit le football à fond parce que ça nous permet d'oublier les problèmes économiques et sociaux. Quand on regardait un match de Maradona on oubliait qu'on n'avait rien à manger. On attendait juste qu'il touche le ballon".

Une minute de silence jeudi avant OGC Nice - Slavia Prague

Ce mercredi, les hommages se multiplient et viennent du monde du football mais pas seulement. L'OGC Nice a notamment réagit sur son compte twitter. Une minute de silence sera respectée jeudi avant la rencontre OGC Nice - Slavia Prague en Ligue Europa. Un moment qui risque d'être fort en émotion notamment pour le gardien argentin du Gym Walter Benitez.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess