Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pourquoi les Chamois Niortais devraient sauver leur peau en Ligue 2

-
Par , France Bleu Poitou

Sauf énorme surprise, le club de Niort devrait évoluer la saison prochaine en Ligue 2 suite à l'arrêt définitif du championnat. Tous les voyants sont en tout cas au vert pour un maintien, en attendant la décision définitive.

On ne reverra sans doute Allagbe et ses coéquipiers qu'en août...
On ne reverra sans doute Allagbe et ses coéquipiers qu'en août... © Maxppp - Benoît Felace

Niort, 18ème de Ligue 2, est bien parti pour obtenir un maintien quasi-automatique. Tous les acteurs du monde du foot que nous avons interrogés souscrivent à cette hypothèse. 

D'abord parce qu'il ne devrait pas y avoir de barrages (trop compliqués à organiser dans le contexte actuel) entre le 18ème de Ligue 2 et le 3ème de National comme cela était initialement prévu.

Ensuite parce que les Chamois ont toujours été au-dessus de la zone rouge au classement, quelque soit la "journée" qui sera retenue pour figer le classement définitif.

Le risque des recours

Attention toutefois, le maintien de Niort en Ligue 2 fera des mécontents. Forcément. A commencer par le club du Mans, 19ème, à égalité de points (26), et qui pourrait descendre simplement pour une famélique différence de quatre petits buts entre les deux formations. 

Ce serait rude à l'échelle de huit mois de compétition acharnée... De quoi susciter de la déception du côté manceau et pourquoi pas un éventuel recours contre la décision qui sera prise.

Idem pour Boulogne, troisième de National, qui rate la montée pour un petit point, et qui se voit surtout priver d'une occasion d'accéder à l'étage supérieur lors d'une confrontation directe contre les Niortais... Ce qui lui était pourtant promis noir sur blanc par le règlement.

Pas de décision avant plusieurs jours... voire semaines

Si demain, la LFP (ligue de foot professionnel) prendra acte de l'arrêt des saisons de L1 et L2, ce ne sera que dans plusieurs jours qu'un conseil d'administration se réunira pour évoquer l'épineux sujet des montées et des descentes.

Nul doute que les discussions seront vives. Si les Chamois obtiennent le maintien, ce sera par la plus petite des marges et sans avoir pu batailler sur le plan sportif. Une saison sans fin dont il faudra pourtant tirer les enseignements afin de vivre un exercice 2020/2021 un peu plus serein.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess