Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Le pourquoi du comment

Pourquoi les clubs de foot anglais dominent-ils autant l'Europe cette saison ?

-
Par , France Bleu Auxerre

Liverpool face à Tottenham en Ligue des champions le 1er juin, mais aussi Arsenal face à Chelsea en Ligue Europe le 29 mai. Ces quatre clubs anglais trustent les places en finales européennes cette saison. C'est une grande première dans l'histoire du foot !

Le succès 4-0 de Liverpool face à Barcelone, en demi-finale retour de Ligue des champions, est l'un des symboles de cette domination des clubs anglais cette saison
Le succès 4-0 de Liverpool face à Barcelone, en demi-finale retour de Ligue des champions, est l'un des symboles de cette domination des clubs anglais cette saison © Maxppp - Peter Byrne

Auxerre, France

Pourquoi les clubs anglais dominent-ils autant cette saison en Europe et surtout en Ligue des Champions ?

Le championnat de foot anglais est le plus riche du monde. Notamment en raison des droits télés qu'il perçoit. Les 20 clubs britanniques se partagent 2,7 milliards d’euros. C'est plus du double de notre Ligue 1. Et avec ces pépettes, des recettes billetterie colossales grâce à des places très chères, un merchandising de haut niveau, et bien les clubs ont de quoi dépenser. Vous ajoutez à ça que les écuries de première League sont détenues par de richissimes hommes d'affaires. Des Américains à Manchester United, Arsenal ou Liverpool, ou l'émirat d'Abu Dhabi à Manchester City, champion d'Angleterre pour la deuxième saison de suite et vous avez avec le championnat de Sa Majesté une puissance financière colossale.

Avec cet argent, les clubs se régalent : Tottenham, vient de se payer une nouveau stade, magnifique, au nord de Londres, pour plus d'un milliard d'euro. Une broutille. Surtout, ces écuries se paient de très grands joueurs... Sur les 44 joueurs de clubs anglais en demi-finale européennes, seulement 8 sont anglais. Les autres, étrangers, sont presque tous des internationaux.

Mais pourtant, les meilleurs joueurs du monde ne jouent pas pour des clubs anglais ?

Les ballons d'Or France Football évoluent plus au sud... Lionel Messi est à Barcelone, Cristiano Ronaldo à la Juventus Turin, Neymar à Paris ou Griezman à Madrid, sous les couleurs de l'Atlético.

Plus que les meilleurs joueurs, les Anglais ont la grande majorité des meilleurs joueurs. Nuance. Ce qui donne assurément les meilleures équipes. Par contre, c'est en Angleterre que l'on trouve les meilleurs entraîneurs. L'Espagnol Guardiola à Manchester City, l'Allemand Klopp à Liverpool, l'Argentin Pochettino à Tottenham ou l'Italien Sarri à Chelsea. Et ces manageurs représentent 75% des techniciens en Angleterre...  Si les Anglais ont inventé le foot, le savoir faire de ces entraîneurs étrangers, avec un jeu structuré et offensif, associés aux finances quasi sans -limite des clubs, fait des merveilles.

On a souvent parlé du "kick and rush", mais l'esprit du foot anglais est-il encore d'actualité et joue-t-il un rôle dans ces résultats ?

L'esprit britannique de ne jamais rien lâcher est toujours là. On l'a vu en demi-finale de la Ligue des champions avec Liverpool et surtout Tottenham, qui perdait 2-0 à 35 minutes de la fin pour gagner 3-2. Les joueurs des équipes anglaises ont un mental hors norme, à l'image de celui de leurs fans, présents en masse au stade. Le foot, en Angleterre, reste une religion... Et en football, les Anglais,ne veulent surtout pas sortir de l'Europe tellement ils la kiffent !