Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Première défaite en match amical face à Rennes pour le Stade Malherbe de Caen

dimanche 23 juillet 2017 à 1:44 Par Jean-Baptiste Menanteau, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Jusque-là auteurs d'un sans-faute, les joueurs de Patrice Garande ont perdu leur invincibilité estivale en s'inclinant 2-1 face au Stade Rennais, au stade Pierre-Comte de Vire, samedi 22 juillet.

Vincent Bessat et les Caennais auront eu du mal à mettre le pied sur le ballon en deuxième mi-temps.
Vincent Bessat et les Caennais auront eu du mal à mettre le pied sur le ballon en deuxième mi-temps. © Radio France - Jean-Baptiste Menanteau

Vire, France

Une défaite et pourtant des sourires. Les joueurs caennais ont certes regretté d'avoir laissé échappé ce match, mais dans le contenu, la satisfaction était au rendez-vous, ce samedi 22 juillet. Deux buts encaissés à la demi-heure et à l'heure de jeu ont pourtant permis aux joueurs de Christian Gourcuff de retourner la situation et de l'emporter 2-1, au stade Pierre-Comte, à Vire.

Un résultat difficilement envisageable au vu des premières minutes. Le Stade Malherbe de Caen dominait les débats, faisant parler une puissance physique à laquelle les Rennais ont eu du mal à répondre. Logiquement, Ivan Santini ouvrait le score après un service de Julien Féret et un superbe numéro dans la surface de réparation, où il aura éliminé au passage deux rennais (1-0, 24').

Pression caennaise, égalisation rennaise

Pas rassasié, les Caennais ont profité de cet ascendant pour mettre un peu plus de pression. Hervé Bazile a d'abord sollicité Adboullaye Diallo d'une frappe du gauche (28') avant que la lourde frappe de Jonathan Delaplace ne fuit de peu le cadre (32'). Quelques minutes plus tard, les Caennais finiront par le regretter. Le jeune Benjamin Bourigeaud profite d'une faute de Damien Da Silva pour convertir un coup-franc direct en but (1-1, 34').

"Beaucoup plus de capacités à faire des sprints, des appels dans la profondeur"

Au retour des vestiaires, le match a perdu en intensité. Le schéma tactique (passage d'un 4-3-3 à un 4-4-2) et les hommes ont changé, et sur le terrain, les Caennais parviennent moins bien à se trouver. La fatigue s'est également fait ressentir après ce troisième match en l'espace de neuf jours. Rennes a donc pris l'avantage grâce à Christ-Emmanuel Faitout-Maouassa, après un bon service d'Adrien Hunou (2-1, 61'). La deuxième mi-temps aura au moins permis à la recrue Adama Mbengue de faire ses premiers pas sous le maillot caennais.

Pour l'entraîneur Patrice Garande, "le résultat est anecdotique", estimant que ses joueurs ont affiché "une bonne maîtrise sur la première mi-temps, défensivement et offensivement". Pour lui, l'important était avant tout la progression physique de ses joueurs : "j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup plus de capacités à faire des sprints, à faire des appels en profondeur [...] j'avais évoqué sur le dernier match le fait qu'on avait beaucoup de difficultés à sortir le ballon, à faire des décalages, à faire des une-deux, mais là aujourd'hui (samedi 22 juillet, ndlr) on a vu des choses qui étaient intéressantes dans ce domaine".

Ces bonnes dispositions, il faudra les confirmer dès le prochain match amical, ce sera face au SCO d'Angers, samedi 29 juillet.