Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

PSG-ASSE : les Verts sans pression au Parc

jeudi 24 août 2017 à 16:59 Par David Valverde, France Bleu Saint-Étienne Loire

C'est le premier choc de la 4e journée de Ligue 1 avant Monaco-Marseille dimanche : les Verts vont au Parc des Princes ce vendredi soir pour affronter le PSG qui vient de verser dans une dimension encore plus inaccessible avec le recrutement de Neymar et en attendant peut-être celui de Mbappe.

Perrin, Diony, Diousse et Ruffier prêts à se mesurer au PSG ?
Perrin, Diony, Diousse et Ruffier prêts à se mesurer au PSG ? © Maxppp - Maxppp

C'est un duel entre le 1er et le 3e, deux équipes qui ont fait carton plein depuis le début de la saison en remportant leurs 3 premiers matches. Duel aussi entre deux entraineurs espagnols, Unai Emery le Parisien, et Oscar Garcia le Stéphanois, toujours en apprentissage de la Ligue 1 et de son équipe dont il a la charge depuis à peine 2 mois. Après la raclée subie par Toulouse le weekend dernier (6-2), le premier objectif des Verts sera d'exister face à un PSG qui n'a plus perdu face à l'ASSE depuis 5 ans. Sur les 7 derniers affrontements entre les deux équipes, les Parisiens sont même quasiment à 3 buts marqués de moyenne.

Tout à gagner

C'est un départ inespéré pour les Verts, seule équipe de Ligue 1 avec 0 but encaissé, et 3 victoires pour commencer le championnat. On n'avait pas vu ça depuis 1973-74. Cette saison là les Verts avaient été sacrés champions de France. Alors personne ne se fait d'illusion sur le classement final des Stéphanois, mais l'Espagnol Oscar Garcia a l'occasion de voir si son équipe reformatée, avec 6 recrues cet été, pour l'instant, est capable d'élever son niveau de jeu. Le Catalan sait qu'un match nul à Paris serait déjà résultat hors-norme face à ce PSG qui a besoin de montrer les muscles ces temps-ci. Cela lui permettrait de marquer un peu plus son territoire à Saint-ETienne, après 8 années sous Christophe Galtier (partis en fin de saison dernière).

Pour les Verts cette rencontre est finalement le meilleur laboratoire possible car personne ne leur en tiendra rigueur, comme aux autres clubs normaux de Ligue 1, de s'incliner à Paris. Le vrai championnat des Verts ne se situe pas là, mais les Stéphanois rêvent sans doute secrètement de s'offrir un été indien en septembre en cas d'exploit.

Déclarations d'avant-match

Oscar Garcia : "C'est vrai que nous avons le même nombre de points mais nous ne pouvons pas nous comparer. Paris c'est le grand favori du championnat. On peut rivaliser sur un match mais pas sur une saison. Pour moi c'est la meilleure équipe. Il y a beaucoup de différences entre Paris et les autres équipes. Il faudra arrêter des joueurs comme Neymar, Cavani, Di Maria. Notre niveau de concentration devra être élevé. Ils ont fait un recrutement pour gagner la Ligue des Champions, pas seulement le championnat français. Nous avons fait un très bon mois. On doit se dire qu'on n'a rien à perdre mais beaucoup à gagner."

Loic Perrin : "On fait pas de plan anti-Neymar. C'est un joueur exceptionnel qui fait partie des 3 meilleurs joueurs au monde. C'est excitant de se mesurer à ce genre de joueurs même si parfois la soirée n'est pas facile à vivre. On parle de Neymar mais il n'y a pas que lui dans cette équipe ! Le danger peut venir de partout.