Football DOSSIER : Le PSG sur France Bleu 107.1

PSG : le Collectif Ultras Paris a rendez-vous avec la direction du club

Par Bruno Salomon, France Bleu Paris Région lundi 19 septembre 2016 à 22:42

La charte et la carte d'adhérent du Collectif Ultras Paris
La charte et la carte d'adhérent du Collectif Ultras Paris © Radio France - Martine Breson

Ce mardi, le PSG reçoit Dijon pour la 6ème journée de Ligue 1. En marge de cette rencontre, certains fans parisiens ont les yeux tournés sur un rendez-vous important. Les dirigeants vont recevoir cette semaine des anciens ultras, regroupés dans un collectif, son nom : le Collectif Ultras Paris.

Dimanche 18 septembre dans l'après-midi : Porte des Lilas, place du marquis du Vercors, des chants de supporters du PSG s’échappent d’un pub. En franchissant la porte de l’établissement, des fans du club de la capitale terminent l’assemblée générale du Collectif Ultras Paris (CUP). Un collectif né en mars dernier et déclaré au journal officiel depuis juin 2016. Le CUP (avec l’ADAJIS*) va rencontrer - normalement - cette semaine la direction du PSG. Un premier contact entre les deux parties qui se sont souvent évitées ces dernières années, suite à la mise en place du plan Leproux. En ligne de mire, l’éventualité d’un retour d’une association d’ultras au Parc des Princes. Mais attention, rien n’est encore fait et le chemin semble encore long.

1.500 adhérents en moins de six mois

"Notre collectif est ouvert à tout le monde. Actuellement on regroupe les anciens des tribunes et aussi des supporters actuels du Parc" , explique Romain, président du Collectif Ultras Paris. Lui et les membres fondateurs du CUP sont assez fiers d’annoncer 1.500 adhésions en moins de six mois. Pour devenir membre, chaque nouvel adhérent peut venir avec son passé, mais doit signer obligatoirement une charte."On a de nombreuses demandes de tous les horizons, plus de 200 adhésions en ligne en attente. On sent que les gens ont envie de croire à ce projet", ajoute Romain. Depuis la création du CUP, les déplacements pour soutenir le PSG et les actions d'encouragement se multiplient. Tout s'est passé sans aucun incident, à Monaco et Caen on a discuté avec la police, on leur a expliqué qu'on était juste là pour encourager le PSG. On s'est engagé à ce qu'il n' y ait aucun incident. On voulait juste un coin de tribune dans le stade pour encourager, vu que l'on ne peut pas accéder au contre parckage réservé au PSG pour l'instant." Un fait rare, un commissaire normand a confessé vendredi dernier dans la presse locale après le match de Caen que les supporters parisiens s'étaient comportés comme "des anges"_. _Sans verser dans l'angélisme, il semblerait que le PSG - qui reste prudent - ne soit quand même pas insensible à ce collectif , d'où cette réunion à venir.

La charte du Collectif Ultras Paris  - Radio France
La charte du Collectif Ultras Paris © Radio France - Martine Breson

Trois questions à Romain, président du Collectif Ultras Paris

_Qu’attendez-vous de la réunion prévue cette semaine avec les dirigeants parisiens ?  -" _L’objectif de notre collectif est de recréer une ambiance ultra au Parc des Princes, une ferveur populaire. Mais soyons clair, la base de ce rendez-vous est d’entamer des discussions avec le PSG et de voir ce qu’il est possible ou pas de faire. On souhaite au moins exposer notre projet, on n’imposera rien. On veut d’abord renouer le dialogue."

Vous êtes conscients qu’un retour d’un collectif ultras au Parc n’est pas vu d’un très bon œil par tout le monde ?  - "On sait que le monde ultra est associé à la violence, nous on met un point d’honneur à se démarquer de tout ça. On a une charte anti-violence, anti-discrimination et anti-politique. On est conscient qu’il y a eu des problèmes au parc, on sait que les pouvoirs publics et le club se devaient de réagir. Mais voilà, c’est le passé, nous on propose un projet nouveau où la violence n’a pas lieu d’être, on base notre association sur le partage, sur la vie sociale (**) et le supporterrisme du PSG. On a mis un point d’honneur à mettre de côté tout ce qui peut nous porter préjudice. On va être clair, la personne dans notre collectif qui ne respectera pas notre charte sera exclue, on ne bougera pas là dessus, c’est important."

Il y a encore un an ou deux ans certains anciens supporters réclamaient de retrouver "leur tribune", c’est votre envie aussi avec le CUP ? - "Non, c’est fini, il n’y a plus aucun sentiment d’appartenance à telle ou telle tribune. Nous ce que l’on aimerait, c’est avoir dans le Parc des Princes un endroit où l’on peut se réunir. Afin d’organiser des animations et pouvoir participer à la vie active du club quotidiennement. Ce n’est pas possible de continuer dans une ambiance comme ça, on veut mettre des chants, des tifos et on veut que les joueurs et dirigeants soient fiers de leur public."

Un soutien de poids pour le CUP

C’est une vidéo qui est apparue dans la journée de samedi sur Youtube. On y voit Blaise Matuidi avec l’un des membres du Collectif Paris Ultras et le milieu de terrain déclarer : "Il faut que vous reveniez, on vous attend". On sait que depuis plusieurs années dans le vestiaire parisien, les joueurs se demandent pourquoi l’ambiance est fraîche au Parc des Princes. Edinson Cavani dans le magazine So Foot de septembre a même confié qu’il était allé regarder des vidéos du stade parisien avant le plan Leproux "La passion existe ici ! J’ai vu des vidéos du Parc des Princes d’il y a vingt ans : ça c’était de la passion !"

Quid de la réunion à venir

Soyons très clairs, ce rendez-vous à venir entre la direction du PSG et le Collectif Ultras Paris ne plait pas à tout le monde. Du côté des pouvoirs publics, on regarde d’un mauvais œil ce possible fléchissement du club de la capitale dans sa politique sur les ultras. Même au PSG, cette initiative n’a pas que des supporters certains redoutent le retour de la violence dans un stade pacifié et sécurisé depuis la mise en place du plan Leproux. Des questions en interne se posent sur certains adhérents du CUP, mais aussi sur la capacité du collectif à accepter les mesures drastiques de sécurité au Parc des Princes. Malgré cela, à la demande du président Nasser Al Khelaïfi, Jean-Claude Blanc le directeur général délégué du club a bien rendez-vous avec des membres du CUP. En revanche pour la date, le lieu et l’heure, il faudra repasser puisque les protagonistes préfèrent garder secret ce rendez-vous qui aura aussi pour but de parler de la mise en place à venir d'un référent pour les supporters demandé par la LFP à tous les clubs de Ligue 1.

*Association de défense et d’assistance juridique des intérêts des supporters

** Le 25 septembre prochain à Montreuil, le CUP va participer aux virades de l’espoir, afin de récolter des fonds pour la lutte contre la mucovicidose / certains membres du collectif participent à des maraudes dans Paris avec une association pour venir en aide aux sans abris / En novembre, une récolte de jouets en faveur des enfants malades des hôpitaux parisiens (dont Necker) est prévu.

La carte d'adhérent Collectif Ultras Paris  - Radio France
La carte d'adhérent Collectif Ultras Paris © Radio France - Martine Breson