Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football
Dossier : 100% PSG sur France Bleu Paris

PSG : le CUP fait grève et dénonce des "tentatives d'intimidation"

-
Par , France Bleu Paris

Le Collectif Ultras Paris a décidé, ce mercredi, de ne plus se rendre en tribune pour soutenir le PSG. Pour expliquer sa décision, le CUP dénonce les pressions exercées par les autorités publiques.

Le CUP ne se déplacera pas à Dijon pour la 12e journée de Ligue 1
Le CUP ne se déplacera pas à Dijon pour la 12e journée de Ligue 1 © AFP - ROMAIN LAFABREGUE

Paris, France

C'est un coup de tonnerre qui va entraîner le silence du Parc des Princes. Le Collectif Ultras Paris a décidé de ne plus se rendre en tribune pour encourager les équipes du PSG. Une décision prise, ce mercredi, suite à de nouveaux incidents survenus lors du Classique PSG - OM

Dans un communiqué, le CUP dénonce les nombreuses "tentatives d'intimidation" de la part des autorités, mais aussi du service de sécurité assuré par la société Olips, les soirs de match. Particulièrement pointé, un "incident" de sécurité localisé ayant eu lieu en première période dans le bas de la tribune Auteuil, celle du CUP, perçu comme "la goutte d'eau qui a fait déborder le vase" selon un membre du virage interrogé par l'AFP, sans plus de précisions.

Ces fans ont donc prévu de boycotter le déplacement à Dijon et n'iront pas non plus encourager les féminines et le PSG Handball.

"La sécurité des pensionnaires du virage Auteuil" n'est plus garantie

De retour depuis trois ans au Parc des Princes, après la mise en place du Plan Leproux, les Ultras sont en échange quasi-permanent avec la direction du PSG. Cette fois, il pousse un coup de gueule après "des signaux d'alerte envoyés" ces derniers mois. "Suite à une énième provocation et tentative d'intimidation ciblée qui aurait pu engendrer de graves conséquences lors de PSG - OM dimanche, nous avons décidé de ne plus nous rendre en tribune tant que tout ne sera pas fait pour écarter ceux qui œuvrent à détruire le CUP. Nous ne sommes plus en mesure de garantir la sécurité des pensionnaires du Virage devant cet acharnement conjointement orchestré par la Préfecture de Police de Paris, le Service d'Accueil, de Recherche et d'Investigation Judiciaires et certains employés du club".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu