Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PSG : Leonardo hors-jeu pour neuf mois

-
Par , France Bleu

Le directeur sportif du Paris Saint-Germain a été sanctionné par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel, jeudi soir. Accusé d'avoir bousculé un arbitre après un match début mai, Leonardo est suspendu neuf mois de toute fonction officielle au sein du club, qui écope également de trois points de retrait avec sursis.

Leonardo, ex-directeur sportif du PSG
Leonardo, ex-directeur sportif du PSG © Maxppp

Leonardo était auditionné jeudi au siège de la LFP, à Paris. Mais ses arguments n'ont visiblement pas convaincu la commission de discipline, qui a donc décidé de lui infliger une suspension de neuf mois ferme, durant lesquels le directeur sportif du PSG a interdiction d'exercer toute fonction officielle.En cause : l'incident survenu le 5 mai dernier, à l'issue du match à domicile contre Valenciennes. Leonardo est mécontent de l'arbitrage d'Alexandre Castro. Il l'attend dans les vestiaires et lui adresse un coup d'épaule. Un acte involontaire, avait depuis plaidé le Brésilien. Mais le rapport des officiels et les images enregistrées par le diffuseur allaient à l'encontre de cette ligne de défense, et les éléments contraires présentés par le club jeudi n'auront donc pas suffi.

Le PSG fait appel

Une décision "infondée et extrêmement sévère", a déploré le PSG, qui a annoncé quelques heures plus tard qu'il faisait appel. Une contre-attaque cependant risquée, car la commission supérieure d'appel de la Fédération française peut décider d'alléger la sanction, mais aussi l'alourdir (et la porter jusqu'à un an).

Paris cherche un plan B

Si le club joue le tout pour le tout, c'est que la suspension de Leonardo pose un problème de taille dans la préparation de la saison prochaine. Les Qataris avaient fait du Brésilien leur favori pour remplacer l'entraîneur Carlo Ancelotti, en partance vers le Real Madrid. Mais il semble désormais pour le moins compliqué de confier la direction de l'équipe à quelqu'un qui n'aurait pas le droit de s'asseoir sur le banc de touche ni de pénétrer dans le vestiaire avant le 8 février prochain, dans les compétitions françaises du moins. En attendant que l'appel soit examiné, le PSG va donc devoir faire preuve d'imagination pour élaborer un plan B.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu