Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% PSG sur France Bleu Paris

Ligue 1 : "C’est un moment clé, il faut croire en nous" Marco Verratti avant OL - PSG

-
Par , France Bleu Paris

Ce dimanche, le PSG affronte l'Olympique Lyonnais à 21h pour le choc de la 30e journée de Ligue 1. Une rencontre à risque pour les Parisiens qui ne peuvent plus se permettre de lâcher des points dans la course au titre de Champion de France.

Marco Verratti lors du match face à Monaco le 21 février dernier
Marco Verratti lors du match face à Monaco le 21 février dernier © AFP - FRANCK FIFE / AFP

À quoi reconnait-on que le PSG va jouer un grand match en championnat ? La réponse nous vient bien souvent des conférences de presse. Lorsque le club de la capitale décide d'envoyer un joueur et le coach. Habituellement, seul l'entraîneur vient parler de l'adversaire mais là, pour évoquer le match de dimanche face à Lyon, le Paris-Saint-Germain a envoyé Marco Verratti répondre aux questions des journalistes. 

"Dimanche, la chose la plus importante, c'est les trois points" 

Cette saison, le PSG a eu des difficultés contre toutes les grosses équipes du championnat, est-ce qu'il y a de la revanche dans l'air pour ce match face à Lyon ? "C'est vrai, cette saison, on a quelques difficultés contre les grandes équipes. Et pour gagner un championnat, il faut remporter des confrontations directes. Dimanche, la chose plus importante, c'est les trois points. On sait que l'on joue contre une très bonne équipe, avec de bons joueurs. On veut montrer notre force. Le groupe est au complet. Il y a beaucoup de matches où il nous a manqué du monde. Cette fois-ci, le coach va pouvoir choisir." 

"On a notre destin en main"

Mais pourquoi finalement le PSG a-t-il autant de mal face à des équipes comme Lyon, Lille ou Monaco ? "Il y a beaucoup de facteurs. C'est vrai que cette saison, on fait un parcours moins régulier. Avant, début avril, on avait déjà tué le championnat. D'ailleurs, ça met en avant les performances que l'on faisait les saisons précédentes. Après on a commencé le championnat avec beaucoup de jeunes. Maintenant, on arrive à des moments clés. Il nous reste 9 matchs et on a notre destin en main. On a deux matchs consécutifs face à Lyon et Lille et si on gagne on peut reprendre la première place. C'est à nous de trouver la clé pour gagner les matches."

Vous attaquez une sacré ligne droite entre les matchs de championnat (Lyon, Lille) et la Ligue des Champions (Bayern Munich). Dans quel état d'esprit vous abordez ce moment clef ? _"_On en parlait hier au moment du tirage avec le groupe. On était content d'ailleurs. Il faut jouer face aux meilleurs pour être le meilleur. On a des objectifs très élevés à l'extérieur comme à l'intérieur de notre groupe. On sait qu'on est une très grande équipe et qu'il ne nous manque pas grand chose pour devenir la meilleure. C'est très bien d'enchaîner ce genre de matches. C’est un moment clé, il faut croire en nous. Il y a beaucoup de gens qui veulent nous voir chuter. Alors il faut mieux s'entraîner, être à 100% et donner le maximum.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Est-ce que cette saison vous rappelle celle de 2016-17 ? Saison où vous aviez manqué beaucoup d'opportunités et au final raté le titre de champion de France : "Franchement, les comptes se feront à la fin. Il nous reste encore 9 matches en championnat. Il faut profiter de chaque match, chercher à les gagner. On a encore toutes les cartes entre nos mains. Il faut oublier les matchs ratés et se concentrer sur chaque match à venir."

Au match aller face à Lyon (défaite 1-0), le PSG s'était fait croquer par l'OL au milieu de terrain. Est-ce que la rencontre de dimanche sera une bataille du milieu à nouveau ? Oui, ça peut être une donnée importante de ce match. A l’aller, c’était difficile. Il jouait sur du un contre un. On ne trouvait pas les espaces. Paqueta fait un gros championnat. A nous de trouver la clé pour être mieux sur ce match."

Il se sent bien en n° 10 

Le coach Pochettino vous fait régulièrement jouer en N°10, est-ce que vous vous sentez à l'aise et plus utile à ce poste ? "C'est un position où je me sens bien. Après, je ne suis pas vraiment un numéro 10 parce que le coach me laisse beaucoup de liberté et me laisse trouver l'espace. C'est une question de positionnement de l'équipe adverse et après, à moi de trouver les meilleurs espaces pour aider l'équipe. Mais je me sens vraiment bien ainsi qu'avec l'entraîneur." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess