Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PSG-OM : l'année ou jamais pour Marseille ?

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu Vaucluse

L'Olympique de Marseille dispute le premier clasico de la saison, ce dimanche, dès 21 heures, sur France Bleu Provence. Et l'OM est favori face à une équipe parisienne diminuée. Les supporters olympiens rêvent d'un premier succès sur l'ennemi depuis 9 ans!

Les joueurs de l'OM se sont entrainés au stade Vélodrome, à 48 heures de leur déplacement à Paris.
Les joueurs de l'OM se sont entrainés au stade Vélodrome, à 48 heures de leur déplacement à Paris. © Radio France - Bruno Blanzat

Midi approche et Denis est en plein service. Dans son bar, situé dans le sympathique quartier d'Endoume, il voit défiler à longueur de journée des supporters de l'OM. Des vrais. De ceux qui ont vu Skoblar marquer tous les week-ends, Mozer écrabouiller les attaquants adverses ou Papin enchaîner les buts venus d'ailleurs. De ceux qui vénèrent Bernard Tapie. De ceux, surtout, qui se régalaient de ridiculiser le PSG. Les temps ont forcément changé. Mais leur envie de dominer l'ennemi parisien n'a pas bougé d'un iota, malgré cette série grande comme la Tour Eiffel de 18 matches sans succès de l'OM face au PSG.

On ne va pas se gargariser sur le fait que Paris soit diminué. Moi, j'aimerais battre le vrai Paris. Denis, supporter de l'OM

Derrière le comptoir, Denis court autant que Valentin Rongier un soir de match. Jamais épuisé, il porte un t-shirt sur lequel on voit Basile Boli marquer de la tête en finale de la Ligue des Champions en 1993. Ça chambre, trois semaines après l'échec des Parisiens en finale de Coupe d'Europe et à quelques heures du Classico. 

Même si ce grand supporter est déçu de ne pas défier le vrai PSG. "À Marseille, vous savez, on n'est pas petit. On ne va pas se gargariser sur le fait que Paris soit diminué. Moi, j'aimerais battre le vrai Paris, mais attention, on connait suffisamment le foot pour savoir que l'équipe bis du PSG est une équipe qui tient la route. Si on peut passer, pourquoi pas, cela nous ferait bien sûr plaisir."

"Ca serait beau de battre Paris à Paris. Qu'il soit diminué ou pas!"

Et ce serait une première après une série de 18 matches d'affilée (dont 16 défaites) sans succès face au PSG.

Si on a un grand Bénédetto, on va les gagner, qu'il y ait Neymar et Mbappé ou pas." Thierry, fan de l'OM

"Cela restera quand même un match compliqué" selon Dimitri Payet, malgré les nombreuses absences à Paris

"Nous on a confiance dans l'équipe abonde Thierry, maillot de l'OM sur la peau. On ne va pas se dire on va les gagner parce qu'ils sont plus faibles. Ça, c'est une fausse excuse que Paris ils vont nous sortir si on les gagne. Neymar, Mbappé, ils ont fait tout un cirque. On a vu sur une finale de la Ligue des champions, ils sont bidon. Si on a un grand Bénédetto, on va les gagner, qu'il y ait Neymar et Mbappé ou pas." 

Et justement, Kylian Mbappé mais aussi Marquinhos, et Mauro Icardi seront bien absents, toujours pour cause de covid. En revanche, Neymar, Angel Di Maria, Keylor Navas et Leandro Paredes sont de retour dans le groupe parisien, même s'ils pourraient être un peu court physiquement. Côté marseillais, Morgan Sanson et Bouna Sarr seront eux absents. Le premier est blessé et le second se remet d'une blessure. 

Les supporters de l'OM misent sur le trio Bénédetto-Payet-Thauvin pour retrouver le succès marseillais dans le classico. "Ça serait beau de gagner Paris à Paris. On a tous dans un coin de notre tête ou de notre cœur,l'envie de battre le Paris Saint-Germain, qu'il soit diminué ou pas diminué" conclut Denis, qui se verrait bien enfiler son t-shirt une semaine de plus...

Choix de la station

À venir dansDanssecondess