Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Le PSG sur France Bleu Paris

PSG - Thiago Motta futur entraîneur de la U19 "Quand le collectif va, le talent émerge"

dimanche 13 mai 2018 à 17:05 Par Bruno Salomon, France Bleu Paris

Thiago Motta sera bel et bien l'entraîneur de l'équipe U19 (moins de 19 ans) du PSG la saison prochaine. Ce samedi, après avoir reçu un hommage appuyé du Parc des Princes, le milieu de terrain a évoqué avec gourmandise sa future vie de coach. Entretien.

Thiago Motta a reçu une magnifique ovation à l'occasion de son dernier match au Parc des Princes avec le PSG (13-5-2018)
Thiago Motta a reçu une magnifique ovation à l'occasion de son dernier match au Parc des Princes avec le PSG (13-5-2018) © Maxppp - Leon Tanguy

Paris, France

Dans la nuit parisienne, après avoir été ovationné par un Parc des Princes reconnaissant des 6 années et demie qu'il a donné au PSG en tant que joueur, Thiago Motta a parlé. Passé l'émotion des hommages à son égard, le futur retraité a confirmé qu'il allait devenir le nouvel entraîneur de l'équipe U19 du PSG "Je suis heureux de finir ma carrière ici au club et surtout de continuer au PSG, d’entraîner les U19". Un poste qu'il aborde avec un certain appétit et déjà aussi une vision de sa mission avec les jeunes du centre de formation du PSG.

Thiago, vous allez bientôt prendre en main la U19 du PSG, C’est quoi le message que vous voudriez faire passer aux joueurs que vous allez entraîner ? 

Le message aujourd’hui c’est de profiter du football. Pour un garçon de 17/18 ans, le football c’est un métier mais aussi une passion. Les joueurs ont de la chance de jouer dans un grand club. Mon rêve au centre de formation du FC Barcelone c’était de devenir un joueur professionnel au Barça. Les jeunes, bien sûr qu’ils ont ce rêve de jouer au Paris Saint-Germain. Mais il faut prendre du plaisir. Les choses arrivent naturellement quand tu fais ton travail avec beaucoup de plaisir. Vous avez choisi de devenir journaliste parce que vous aimez cela. Et bien les joueurs quand ils rentrent sur le terrain ils doivent aimer jouer au football. Et c’est mon premier message que je souhaite faire passer aux garçons.

"L’année prochaine si vous avez du temps, que vous ne savez pas quoi faire, vous pourrez venir voir un beau spectacle chez les U19 (sourire) !"

Vous avez conscience qu'il y aura du public pour les matchs des U19 du coup la saison prochaine ! 

J’espère ! Si vous voulez passer un bon moment … (clin d'oeil) voir un beau spectacle. C’est ça que j’apprécie dans le football. Et j’aimerais beaucoup transmettre ça à mon équipe. Le résultat c’est la conséquence du travail réalisé sur le terrain. L’année prochaine si vous avez du temps, que vous ne savez pas quoi faire, vous pourrez venir voir un beau spectacle chez les U19 (sourire) !

Vous serez un entraîneur qui va privilégier le jeu ?

Le talent, c’est assez difficile à trouver. Mais dans un sport collectif, cela existe d’être altruiste, il faut d’abord penser au collectif. Quand le collectif va, le talent émerge. Mais j’aimerais voir mon équipe bien jouer au football, c’est sûr.

C'est assez amusant mais à vous entendre, vous êtes déjà devenu un entraîneur ?

Non, mais cela fait longtemps que j’ai cette idée dans la tête. On en a discuté plusieurs fois avec le président. C’est son idée aussi. Moi ça me plait de continuer le football et de devenir entraîneur. J’avais cette inquiétude, à 25/26 ans, de ne pas savoir ce que je ferais à la fin de ma carrière de joueur. On ne peut pas jouer jusqu’à 40 ans. Je suis chanceux d’être arrivé jusqu’à 35 ans. Mais quand on m’a donné cette sécurité de continuer au club et d’entraîner, là je suis heureux.

"Mais dans un coin de ma tête, c’est un objectif d’entraîner le Paris Saint-Germain, bien sûr."

On a l'impression que vous avez pour objectif d'être un jour l'entraîneur de l’équipe première du Paris Saint-Germain ?

Bien sûr. Quand je suis arrivé, à 15/16 ans, au FC Barcelone, j’avais ce rêve de devenir joueur professionnel. Réussir, quand tu arrives tout seul du Brésil, c’était difficile. Comme ce n’est pas facile d’entraîner le PSG. Aujourd’hui c’est un grand club. Mais dans un coin de ma tête, c’est un objectif d’entraîner le Paris Saint-Germain, bien sûr.