Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Euro 2020 de football

Qualifications Euro 2020 : Andorre-France, les Bleus veulent se racheter après la gifle en Turquie

-
Par , France Bleu

Fantomatiques contre la Turquie samedi (défaite 2-0), Didier Deschamps attend une réaction de champion de la part de ses Bleus pour le dernier chapitre de la saison ce mardi (20H45) en Andorre, un des maillons faibles des éliminatoires à l'Euro 2020.

Après leur défaite en Turquie, les Bleus devront relever la tête face à la modeste équipe d'Andorre
Après leur défaite en Turquie, les Bleus devront relever la tête face à la modeste équipe d'Andorre © AFP - FRANCK FIFE

Les Bleus jouent leur dernier match de la saison dans une principauté d'Andorre peuplée de 80.000 habitants, un chiffre correspondant à la capacité d'accueil du Stade de France.

Garder la première place en ligne de mire

Après la "belle gifle" - dixit le sélectionneur Didier Deschamps - reçue dans le stade surchauffé de Konya en Turquie (défaite 2-0), place au décor minimaliste d'Andorre-la-Vieille et son enceinte de 3.300 places surplombée par les montagnes pyrénéennes.

Les champions du monde, mauvais élèves chez les Turcs ont un dernier devoir à accomplir avant de partir en vacances face à un des derniers de la classe (134e rang FIFA). Ce sera une question d'honneur mais aussi de classement car, avant ce quatrième match de qualification, la Turquie a pris le large en tête du groupe H avec trois longueurs d'avance sur la France et l'Islande. 

Dans les Pyrénées, il faudra retrouver tous les ingrédients qui ont fait la force de l'équipe championne du monde: l'appétit de gagner, la solidarité dans les efforts et la victoire, surtout.  Ce fut le cas lors des deux premiers matches des éliminatoires, en mars contre la Moldavie (4-1) puis l'Islande (4-0), mais pas contre la Turquie, l'adversaire le plus relevé du groupe.  

La sélection andorrane présente tous les attributs de la victime expiatoire pour des Bleus désireux de se faire pardonner aux yeux du sélectionneur.

Terrain synthétique et température glaciale

Et si ce match avait tout du traquenard ? Le match a lieu sur la pelouse synthétique de l'Estadi Nacional. Une surface sur laquelle les hommes de Didier Deschamps n'ont pas l’habitude jouer leurs rencontres officielles.

Sur les coups de 20h45 ce mardi, la température annoncée sur la Principauté d'Andorre est de 4°C. De la neige pourrait même s'inviter lors de ce duel.

Défense renouvelée ? 

Le onze de départ mardi soir ne sera probablement pas le même que celui aligné au Konya stadium trois jours plus tôt.Des changements sont attendus notamment en défense et plus particulièrement dans le couloir droit, où Lucas Digne pourrait laisser sa place à Ferland Mendy, entré en jeu à la mi-temps en Turquie. La pelouse synthétique d'Andorre convient mal à Samuel Umtiti et son fragile genou gauche. 

De quoi offrir à Clément Lenglet, son partenaire au Barça, une première cape internationale ? Lors de sa première conférence de presse chez les Bleus, le défenseur central avait d'ailleurs glissé avoir "quelques repères" sur cette surface, également utilisée à Nancy, le club où il a fait ses débuts.  

Au milieu du terrain, Deschamps reconduira-t-il la paire formée par Moussa Sissoko et Paul Pogba à Konya? Le premier pourrait laisser sa place à Tanguy Ndombélé ou Blaise Matuidi

Dans la seconde hypothèse, Kingsley Coman ou Thomas Lemar occuperait l'aile gauche.  Les clés de l'attaque seront confiées à Olivier Giroud ou à Wissam Ben Yedder, entré en jeu contre la Turquie. Kylian Mbappé, brouillon lors de ses deux dernières sorties internationales, jouera-t-il 90 minutes ? Rien n'est moins sûr.  

Les Bleus invaincus face à Andorre

La France a affronté Andorre à trois reprises et s'est imposée à chaque fois : à deux reprises lors des éliminatoires à l'Euro 2000 (2-0, 1998 et 1-0, 1999) et en amical à Montpellier en 2004 (4-0).

Les Bleus n'ont jamais joué en Andorre depuis que la sélection de la Principauté a été crée en 1996.

Selon la Fédération, près d'un millier de supporters tricolores viendront les soutenir mardi.

  - Visactu
© Visactu -