Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Euro 2020 de football

Qualifications Euro-2020 : l'équipe de France "prête au combat" en Turquie

-
Par , France Bleu

L'équipe de France poursuit sa campagne de qualification à l'Euro-2020 en Turquie, ce samedi soir (20h45). Les Bleus de Didier Deschamps feront face à leur plus sérieux rival, soutenu par un public réputé bouillant.

L'équipe de France face à la Bolivie, le 2 juin.
L'équipe de France face à la Bolivie, le 2 juin. © Maxppp -

Les Bleus se déplacent en Turquie ce samedi soir, dans le cadre des qualifications à l'Euro-2020. Dans l'enceinte surchauffée de Konya (42.000 places), en pleine Anatolie, il faudra maîtriser ses nerfs pour prendre seul la tête du groupe H, que l'équipe de France partage avec son adversaire turc.

Des Bleus fatigués

Les Bleus devront afficher un mental d'acier, mais il leur faudra aussi avoir des jambes pour tenir le défi physique dans la chaleur qui s'annonce (30°C en journée). Or, la longue saison post-Mondial, qui s'est achevée en club par des finales européennes pour certains Français, a mis les organismes à rude épreuve.

À commencer par le milieu N'Golo Kanté, rattrapé par la blessure au genou droit qui a failli lui faire manquer la finale de Ligue Europa remportée fin mai avec son club de Chelsea. La semaine d'entraînement à Clairefontaine a par ailleurs été allégée pour  Thomar Lemar (ischio-jambiers), Moussa Sissoko (cuisse) et Kylian Mbappé (cheville), remplacé à la mi-temps de la rencontre amicale contre la Bolivie dimanche dernier à Nantes.

Didier Deschamps récupère en tout cas son gardien et capitaine Hugo Lloris, défait avec Tottenham samedi en finale de la Ligue des champions.

"Ça va bouillir là-bas"

Les Bleus se sont montrés très prudents cette semaine. "Ça va être un match dans une atmosphère où il faudra être attentif parce que jouer là-bas, ce n'est jamais facile avec la pression de leurs supporters", a résumé le milieu Blaise Matuidi, "prêt pour ce combat". "Ça va bouillir là-bas", a de son côté averti Didier Deschamps.

Un faux pas serait d'autant plus dommageable que l'équipe de France a pour le moment évité tout faux pas dans ces qualifications, soignant même sa différence de buts en Moldavie (4-1) et contre l'Islande  (4-0). Mais les Turcs ont copié ce sans-faute, ce qui donne encore plus de saveur et d'enjeu à la cinquième confrontation de l'histoire entre les deux nations.

Après le choc en Turquie, les Bleus rejoindront dimanche Andorre, terminus de la riche année 2018/2019. Les champions du monde y affronteront mardi (20h45) une des plus faibles sélections européennes, classées au 134e rang mondial.

  - Aucun(e)
-