Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Qualifications Mondial 2018 : Payet et Sissoko sont de retour, Kurzawa n'est pas sanctionné

jeudi 28 septembre 2017 à 14:57 - Mis à jour le dimanche 1 octobre 2017 à 15:54 Par Thibaut Lehut, France Bleu

Didier Deschamps a dévoilé ce jeudi la liste des 24 joueurs retenus pour les deux derniers matchs de qualifications au Mondial 2018. Dimitri Payet et Moussa Sissoko sont de retour dans le groupe, contrairement à Anthony Martial. Koscielny forfait, Rami appelé ce dimanche.

Didier Deschamps, lors d'un entraînement de l'équipe de France.
Didier Deschamps, lors d'un entraînement de l'équipe de France. © AFP - Franck Fife

Pas de surprise dans la liste de joueurs convoqués pour les deux derniers matchs de qualification au Mondial 2018, annoncée ce jeudi par Didier Deschamps. Dimitri Payet et Moussa Sissoko font leur retour dans le groupe. Layvin Kurzawa n'est pas sanctionné par le sélectionneur après l'affaire de la vidéo. Voici ce qu'il faut retenir.

Deux joueurs historiques de l'ère Deschamps sont de nouveau appelés en Bleu. À commencer par Dimitri Payet, remis de blessure. Idem pour Moussa Sissoko, qui bénéficie enfin de temps de jeu avec son club de Tottenham. Anthony Martial, auteur d'un bon de début de saison avec Manchester United, n'est lui toujours pas rappelé.

"L'affaire Kurzawa relève du domaine privé"

Le sélectionneur n'a pas sanctionné Layvin Kurzawa. L'arrière-gauche du PSG fait donc partie du groupe, et ce malgré l'affaire de la vidéo évoquée dans la presse la semaine dernière. Le joueur est en effet la victime présumée d'une tentative de chantage, après avoir été filmé à son insu alors qu'il dénigrait Didier Deschamps. "Je ne vis pas sur des a priori (les images n'ont pas été rendues publiques, ndlr), je considère que cette affaire est dans le domaine privé et, à ce titre, j'ai pris la décision de le sélectionner", a commenté le sélectionneur devant la presse.

Koscielny forfait, Rami appelé

Laurent Koscielny (Arsenal), qui "ressentait depuis quelques semaines une souffrance chronique à un tendon d'Achille", a déclaré forfait pour les matches qualificatifs d'octobre des Bleus au Mondial-2018, a indiqué dimanche la Fédération française de football (FFF).

Adil Rami (Marseille) a été convoqué. Avant Koscielny, l'équipe de France était déjà privée sur blessures d'un élément important par ligne (Benjamin Mendy, Paul Pogba et Ousmane Dembélé).

Les Bleus affrontent la Bulgarie à Sofia et le Belarus au Stade de France, les 7 et 10 octobre, leurs derniers matches en vue de la Coupe du monde en Russie. Ils possèdent un point d'avance sur la Suède dans le groupe A.

  - Aucun(e)
-