Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements en vigilance rouge, 49 en orange
Dossier : ASNL : la saison 2020 - 2021

Quel budget pour l'AS Nancy Lorraine pour la saison 2020-2021 ?

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Avec quel budget l'AS Nancy Lorraine va-t-elle débuter la saison 2020-2021 ? En l'absence de nouveaux investisseurs pour l'instant, Nancy présentera un budget en nette baisse lundi devant la direction nationale de contrôle de gestion (DNCG).

Jacques Rousselot, le président de l'ASNL en janvier 2020
Jacques Rousselot, le président de l'ASNL en janvier 2020 © Maxppp - Alexandre Marchi

L'AS Nancy Lorraine présentera ce lundi à la DNCG (direction nationale de contrôle de gestion) , le gendarme financier du football français, son budget pour la saison à venir.  Un budget sur le papier qui sera défendu à l'oral le 25 juin.

14 millions d'euros

Ce n'est pas un secret, sans nouvel investisseur pour l'instant, le président Jacques Rousselot va devoir réduire la voilure sur le plan financier la saison prochaine. "JR" table sur un budget autour de 14 millions d'euros contre 22 millions d'euros par exemple lors de la saison 2017-2018, celle du retour en Ligue 2. Un budget qui mettrait l'ASNL dans les 10 équipes ayant le plus de ressources en deuxième division la saison prochaine.

Une baisse de budget obtenue notamment "grâce" à la non-prolongation de 11 joueurs en fin de saison. Un effectif rajeuni avec les retours de prêts d'Aurélien Nguiamba, de Giovanni Haag ou encore de Séga Coulibaly. Quant aux rares joueurs ayant reçu des prolongations de contrats, elles auraient été faites à des conditions financières inférieures aux précédents contrats. 

Espérer des ventes de joueurs

L'ASNL qui table malgré tout sur des ventes de joueurs la saison prochaine pour équilibrer ses comptes, à hauteur de quatre millions d'euros sur l'ensemble de la saison. Pas évident à réaliser d'autant plus que plusieurs joueurs du centre de formation ont décliné les offres de contrats amateurs voire professionnels qui leur ont été proposées. Un budget incertain comme pour de nombreux autres clubs qui traversent comme le reste des entreprises la crise du Covid-19.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess