Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Qui est Mehdi Chahiri, le joueur du Red Star, recruté par Strasbourg

- Mis à jour le
Par

Le Racing Club de Strasbourg a bouclé jeudi soir le transfert de ce milieu offensif de 23 ans, pour une durée de quatre ans et demi. C'est le deuxième meilleur buteur du National avec le Red Star. Esquisse de portrait.

Mehdi Chahiri avec le Red Star à Béziers
Mehdi Chahiri avec le Red Star à Béziers © Maxppp - Jean-Michel Mart

"C'est d'abord un garçon charmant, avec un très bon état d'esprit, courageux, travailleur", c'est ainsi que Jean Pierre Scouarnec, le président de Dunkerque présente la personnalité de Mehdi Chahiri, qui a porté le maillot dunkerquois pendant trois ans. "Il n'est pas passé par la voie traditionnelle, un centre de formation. Mais il s'est battu pour progresser. C'est un joueur rapide, véloce et technique, et ça ne m'étonne pas qu'un club de Ligue 1 s'y intéresse. Chez nous, il avait encore des problèmes d'efficacité qu'il n'a plu, depuis son arrivée au Red Star", nous a-t-il raconté. 

Publicité
Logo France Bleu

Il cartonne depuis six mois au Red Star

Le Franco-Marocain est passé par Grande-Synthe sa ville natale, brièvement par Lorient, par Dunkerque donc, mais c'est véritablement depuis son arrivée l’été dernier au Red Star qu'il flambe (Dunkerque et le Red Star s'affrontent d'ailleurs ce vendredi dans le match au sommet du National). Il a inscrit treize buts et délivré trois passes décisives toutes compétitions confondues.  "__Il a un truc en plus", décrypte son actuel entraîneur Vincent Bordot, dans le Parisien. Il apprécie notamment "sa vitesse d’exécution sur 20 mètres".  

Son président Patrice Haddad l’avait d'ailleurs jugé "intransférable" il y a quelques semaines. Les deux clubs sont parvenus à un accord qui arrange tout le monde. Mehdi Chahiri sera prêté jusqu’à la fin de la saison au club francilien, qui vise la montée en Ligue 2. Il portera le maillot strasbourgeois à partir de l'été prochain. Le Racing évite lui de se faire piquer le joueur, qui aurait également été convoité par Montpellier et Dijon.

Un pari aussi réussi que Simakan ou Fofana ?

Mehdi Chahiri est un pari sur l’avenir pour le Racing. Il faudra voir notamment s'il poursuit sa progression fulgurante et comment il arrive à encaisser la différence physique entre le National et la Ligue 1. Mais la cellule de recrutement du club strasbourgeois a su viser juste plus d'une fois en investissant sur des jeunes de division inférieure. Aholou, Simakan, Fofana, Sissoko, pour ne citer qu'eux, ont tous percé au plus haut niveau.

Publicité
Logo France Bleu