Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Qui sont les adversaires de l'OGC Nice en Ligue Europa ?

-
Par , France Bleu Azur

L'OGC Nice a hérité d'un groupe qui semble abordable en Ligue Europa ce vendredi. Le Bayer Leverkusen fait figure de favori. Le Gym devrait donc jouer la deuxième place qualificative pour les 16e de finale avec le Slavia Prague et l'Hapoël Beer-Sheva. On vous présente ces trois adversaires.

L'ancien international italien Ciro Ferrara a tiré le Bayer Leverkusen dans le groupe C de l'OGC Nice
L'ancien international italien Ciro Ferrara a tiré le Bayer Leverkusen dans le groupe C de l'OGC Nice - Maxppp

L'OGC Nice veut jouer cette Ligue Europa à fond. C'est le message martelé par Jean-Pierre Rivère dans les médias depuis le début de saison. Et si le Gym, placé dans le chapeau 4, pouvait redouter un tirage très compliqué, il s'en sort finalement plutôt bien et peut raisonnablement viser une qualification pour les 16e de finale, comme en 2018, lorsque les Aiglons de Lucien Favre avaient été éliminés à ce stade de la compétition par le Lokomotiv Moscou. Cette fois, les joueurs de Patrick Vieira vont devoir sortir de ce groupe C, où on retrouve le Bayer Leverkusen, régulièrement qualifié pour la Ligue des Champions, le Slavia Prague, champion de République Tchèque en titre et l'Hapoël Beer-Sheva, vainqueur de la Coupe d'Israël la saison dernière.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Bayer Leverkusen

Incontestablement le gros morceau de ce groupe C. Placé dans le chapeau A avec le 6e indice de performance le plus élevé des 48 clubs qualifiés pour cette édition de la Ligue Europa, le Bayer Leverkusen fait figure de favori dans ce groupe. Les Allemands ont raté de peu la qualification en Ligue des Champions la saison dernière en terminant 5e de Bundesliga, à deux points du Borussia Moenchengladbach (4e). 

Une équipe qui a perdu cet été son maître à jouer Kai Havertz (20 ans), parti à Chelsea contre un chèque de 80 millions d'euros, mais qui s'appuie sur d'autres individualités très fortes. Notamment en attaque avec les ailiers Jamaïquain Leon Bailey et français Moussa Diaby, formé au PSG. Une équipe entraînée par un technicien tournée vers l'offensive. Peter Bosz, éphémère joueur de Toulon à la fin des années 80, dirige les Allemands depuis décembre 2018 après une expérience ratée à Dortmund. Vainqueur de la Ligue Europa en 1988 et d'une coupe d'Allemagne (1993), le club est régulièrement placé mais inscrit rarement son nom au palmarès des compétitions. Le Bayer a démarré sa saisons par deux matchs nuls en Bundesliga. 

Slavia Prague 

Moins connu que le Sparta Prague, le Slavia reste un des clubs les plus titrés de République Tchèque (15 titres de champion et 5 coupes nationales) et reste d'ailleurs sur deux titres de champion. Depuis 2017, il est le club référence au pays mais reste sur une déception puisque son titre lui permettait de jouer les barrages de la Ligue des Champions. Battu par les Danois de Midtjylland (4-1) en barrage, le Slavia est donc reversé dans cette phase de groupes de la Ligue Europa. 

En championnat, l'équipe entraînée par Jindrich Trpisovsky, entraîneur réputé au pays, a remporté quatre des six premières journées et se trouve en tête de la ligue tchèque. L'équipe s'appuie essentiellement sur Tchèques, notamment le gardien talentueux Ondrej Kolar, surveillé par de nombreux clubs européens. 

Hapoël Beer-Sheva

Située au sud d'Israël, la ville de Beer-Sheva est une des plus grandes du pays avec 200.000 habitants. Et son club de foot rejoue les premiers rôles depuis qu'il a été racheté par un milliardaire en 2007. Après avoir remporté plusieurs titres de champion dans les années 70, l'Hapoël Beer-Sheva a rajouté trois titres entre 2016 et 2018. 

La saison passée, l'équipe entraînée par l'ancien footballeur israëlien Barak Bakkar, a terminée 3e du championnat et a dû s'extirper des tours préliminaires pour jouer cette phase de groupes de l'Europa Ligue. Les Israëliens ont éliminé en barrage les Tchèques du Viktoria Plzen (1-0). Hormis l'attaquant tchèque Tomas Pekhart, passé par Tottenham, le milieu espagnol Isaac Cuenca, formé à Barcelone et le défenseur portugais Miguel Vitor, l'Hapoël s'appuie sur des joueurs Israëliens, notamment l'attaquant Ben Sahar, qui a évolué à l'AJ Auxerre lors de la saison 2011- 2012 (3 buts en Ligue 1).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess