Football

Rémy Cabella (OM) : "Loulou Nicollin reste un grand président"

Par Tony Selliez, France Bleu Hérault et France Bleu Provence mercredi 25 janvier 2017 à 15:40

R.Cabella (OM) ici face à Toulouse en Coupe de France début janvier 2017
R.Cabella (OM) ici face à Toulouse en Coupe de France début janvier 2017 © Maxppp -

Il porte aujourd'hui les couleurs de l'Olympique de Marseille, mais Rémy Cabella a toujours un oeil attendri sur son club formateur, le Montpellier HSC et son président Louis Nicollin : un dirigeant "haut en couleurs", qui ne mâche pas ses mots. L'OM et Montpellier s'affrontent ce vendredi.

Avant de rejoindre l'Olympique de Marseille, Rémy Cabella est passé par la case Newcastle. Mais le milieu de terrain international n'oublie pas ses plus jeunes années et en particulier Montpellier, son club formateur. Avant OM / Montpellier, ce vendredi en match d'ouverture de la 22e journée de Ligue 1, il confie toute la tendresse qu'il garde pour "Loulou" Nicollin, le président du MHSC.

"Ah Loulou (rires) ! Je le connais bien. Il est comme ça, c'est un président qui aime parler. Quand il a quelque chose à dire, il le dit, quitte à s'attirer les foudres (NDLR : de ceux à qui il s'attaque). Il reste un grand président, il aime son club ; les joueurs sont comme ses enfants, il fera tout pour son club". Rémy Cabella (OM)

R. Cabella fait notamment référence aux propos de L. Nicollin sur FB Hérault, à propos de l'entraîneur de Montpellier Frédéric Hantz : "Je me pose des questions sur le coaching (...) Je commence à en avoir plein le cul. On n'a pas les moyens de le licencier (Hantz) mais c'est à lui de faire son boulot". La semaine dernière, plus d'une centaine de supporters de Montpellier sont allés manifester leur soutien à leur entraîneur, à l'occasion d'une séance d'entraînement au centre Bernard-Gasset.

Mais à Marseille, la priorité reste évidemment de rebondir après deux défaites consécutives. En gros : à chacun ses problèmes. Rémy Cabella, auteur d'un seul but en championnat cette saison mais aussi d'un doublé au début du mois en Coupe de France à Toulouse, préfère prévenir : il ne fera pas de sentiment face à son ancien club.

"Ils sont dans une période difficile. J'ai du coeur pour Montpellier, mais s'il faut marquer pour faire gagner mon équipe je le ferai". R. Cabella

Rémy Cabella (OM) et toute son affection pour L. Nicollin (Montpellier)

L'OM et Montpellier se retrouvent vendredi (20h45) au stade Vélodrome. Au match aller, en novembre dernier, le MHSC s'était largement imposé, 3 buts à 1.