Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% Sainté

Rachat de l'ASSE : toujours aussi flou, le projet de X3 France pourrait avoir un joker dans sa manche

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Lors d'une nouvelle conférence de presse ce jeudi, X3 France, la société de Jacques Pauly, a réitéré sa volonté de racheter l'ASSE. Sans que rien de concret ne soit toujours avancé, le projet a vu le renfort d'Adao Carvalho. L'entrepreneur possède 22% des parts de l'ASSE. Actuellement gelées.

Philippe Miozzo (à gauche) et Laurent Roussey
Philippe Miozzo (à gauche) et Laurent Roussey © Radio France - Kevin Boderau

Pour les journalistes qui ont assistés à la nouvelle conférence de presse de X3 France ce jeudi matin à l'hôtel Ibis de la Terrasse, il valait mieux être bien réveillé. À la manœuvre, Philippe Miozzo le directeur général de X3 France. Jacques Pauly étant hospitalisé, il ne pouvait être présent.

Le roi des Belges, la mer Baltique et 1.450 tonnes d'or

Invitée pour se faire présenter, une nouvelle fois, le projet de rachat de l'ASSE, la presse stéphanoise a d'abord eu droit à une mise au point des différentes aventures footballistiques de Jacques Pauly au cours des 30 dernières années (tentative de rachat de Mirande, Rouen et Bordeaux). La suite ? Accrochez la ceinture. Le voyage a pris la direction de la mer Baltique pour des projets de dépollution. Le roi des Belges s'est invité sans que l'on comprenne trop comment et un mystérieux groupe de "300 familles du monde entier" est sorti du chapeau. Ce "groupe M1" serait assis sur 1.450 tonnes d'or et aurait choisi Jacques Pauly et son Protocole X3 pour la "création d'une nouvelle humanité". 

Et l'ASSE dans tout ça ? 

Dans les projets de l'homme d'affaires du Gers pour promouvoir son protocole : l'AS Saint-Étienne. Un "outil de communication" selon Philippe Miozzo. Depuis la dernière conférence de presse de X3 France en mars, le club est officiellement en vente. Pourtant le projet de rachat de X3 n'a concrètement pas avancé. La faute aux dirigeants stéphanois selon Philippe Miozzo qui les "prennent pour des rigolos et ne veulent pas discuter avec eux. Dès que le nom de Jacques Pauly est évoqué, Roland Romeyer entre dans une colère noire".

Mais Roland Romeyer et Bernard Caïazzo pourraient cette fois tendre l'oreille et regarder un peu plus sérieusement le dernier lapin sorti du chapeau par le curieux projet X3. Adao Carvalho, l'ancien actionnaire de l'AS Saint-Étienne était présent aux côtés de Philippe Miozzio et Laurent Roussey. Le portugais de 59 ans, avait fait l'acquisition de 22% des parts du club en 2004. Des parts confisquées par l'Etat en 2017, après qu'un juge stéphanois a ordonné la saisie de 1.113 parts sociales détenues par Adao Carvalho condamné et incarcéré pour "recel de blanchiment d'abus de bien sociaux".

L'atout Adao Carvalho ? 

X3 France assure être entré en contact avec l‘AGRASC (Agence de gestion et de recouvrement des avoirs saisis et confisqués) pour le rachat des parts d'Adao Carvalho. La société proposerait cinq millions d'euros. "Une fois que nous aurons acheté les parts, nous entrons au capital du club explique Philippe Miozzo. Nous ferons valoir notre présence au conseil d’administration et nous proposerons immédiatement une augmentation de capital de 200 millions d'euros. À partir de là Messieurs Romeyer et Caïazzo devront expliquer pourquoi ils ne veulent pas que l'on injecte 200 millions d'euros et à ce moment-là nous entrerons en négociation pour acquérir leurs parts".

Visiblement affaibli et sorti de prison tout récemment grâce à un aménagement de peine, Adao Carvalho apporte son soutien au projet de rachat de X3 France : "Je n'ai pas l'autorité de céder mes parts mais je suis d'accord pour que ce soit eux qui les récupèrent. Je suis en rapport avec ces gens depuis 2009. Nous travaillons ensemble depuis des mois et je soutiens cette candidature". 

X3 France souhaite avoir racheté les parts d'Adao Carvalho avant le 30 septembre. La société espère avoir mis la main sur l'AS Saint-Étienne au 1er janvier 2022. D'ici là, les journalistes stéphanois ne sont pas à l'abri d'une nouvelle conférence de presse qui devrait encore les emmener aux quatre coins du monde.

Les projections d'investissements de X3 France pour l'AS Saint-Étienne
Les projections d'investissements de X3 France pour l'AS Saint-Étienne © Radio France - Kevin Boderau
Choix de la station

À venir dansDanssecondess