Football

Racing-ASM Belfort :"Ils sont l'ogre et on est le petit poucet"

Par Emilie Pou, France Bleu Belfort-Montbéliard vendredi 8 janvier 2016 à 10:19

Jean-paul Simon président de l'ASM Belfort
Jean-paul Simon président de l'ASM Belfort © Radio France - Nicolas salin

Le match est à suivre en direct et en intégralité sur France Bleu Belfort Montbéliard à partir de 20H: Belfort se déplace à Strasbourg ce soir pour le dernier match de la phase aller du championnat de national de football. Jean-Paul Simon, le président du club était notre invité ce vendredi matin.

Jean-paul Simon est un président heureux. Il y a d'abord ce match au sommet ce soir à la Meinau. Son club, l'ASM Belfort rencontre Strasbourg. Le premier contre le deuxième ex-aequo qui jouent pour une place de champion d'automne. "C'est l'ogre contre le petit poucet mais on va suivre les cailloux". Et puis il y a l'engouement populaire: "C'est vraiment très agréable et tout est plus facile. C'est notamment plus facile d'aller chercher de l'argent. Du matin au soir maintenant on me parle de football. C'est une chance, il faut en profiter".

"Ce n'est pas de la sorcellerie, c'est du travail"

La recette du succès? "du travail, de la réussite et un cercle vertueux ensuite. Et puis on a galéré des années. on a appris à perdre et à se battre pour se maintenir. Ce sont des valeurs d'abnégation importantes pour la suite". "L'équipe progresse, le collectif est irréprochable et la mentalité des joueurs est exceptionnelle. Tout le monde joue. On va un peu à l'encontre du football d'aujourd'hui". 

'Si on monte en ligue 2, on jouera à Serzian"

Alors même s'il dit qu'il attend la fin du mois de janvier, Jean-Paul Simon pense et prépare la montée en ligue 2. Plusieurs réunions sont prévues avec la fédération de football notamment. "C'est sûr qu'il ne faut pas faire comme le club de Luzenac et ne pas pouvoir monter pour des raisons financières. Il nous faudra le budget et le stade qui va avec. Mais la mairie est prête à nous suivre. Il est impensable pour nous et pour eux de jouer ailleurs qu'à Serzian".

Jean-Paul Simon, le président de l'ASM Belfort