Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2018-2019 du Racing Club de Strasbourg

Racing Club de Strasbourg : des milliers de kilomètres en camionnette pour encourager l'équipe

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Comme les joueurs, les supporters du Racing Club de Strasbourg multiplient les déplacements en ce début d'année. Pas évident quand on a un travail ou une famille. Julien Matz, membre du Kop Ciel et Blanc, nous raconte l'organisation de ces virées pour encourager le club de son coeur.

Julien Matz, supporter du Racing veut faire tous les déplacements de son club cette saison.
Julien Matz, supporter du Racing veut faire tous les déplacements de son club cette saison. - Document remis.

Grenoble, Lyon, Toulouse, Grenoble, Monaco, peut-être Paris. Voilà les destinations successives des joueurs du Racing et de leurs supporters en ce début d'année 2019.  Les Strasbourgeois jouent ce mercredi soir en 32èmes de finale de la Coupe de France de foot à Grenoble.A chaque fois, entre 100 et 150 supporters les encouragent à l'extérieur, en faisant des sacrifices personnels et familiaux. 

C'est le cas par exemple de Julien Matz, 28 ans, qui habite à Kindwiller dans le Val de Moder. En l'espace de trois semaines, pour encourager son équipe favorite, il fera cinq déplacements, peut-être même six en cas de succès ce mercredi soir du Racing à Grenoble. Pas évident quand on travaille dans une entreprise de lavage de camions citerne. _"J'essaie de m'organiser avec le responsable pour qu'il me libère pour faire les longs déplacements_, raconte ce passionné du Racing. En retour, je le dépanne quand il a besoin. C'est du donnant - donnant." 

Des virées à 7 - 8 en camionnette

Cet arbitre de foot (pour le club de Kindwiller) se déplace le plus souvent dans une camionnette qu'il a acheté exprès. "Quand mon association de supporters du Kop Ciel et Blanc n'arrive pas à organiser un bus, je me déplace en camionnette avec sept - huit copains de l'association. Ça fait des sacrées virées. Par exemple, pour Toulouse, nous sommes partis le samedi soir à 22h30 pour arriver le lendemain matin très tôt. On a un peu visité avant le match, puis on est rentrés dans la nuit de dimanche à lundi".

Certains déplacements sont épiques, il y a eu quelques incidents après le match à Toulouse. _"Ma passion c'est le foot pas la bagarre_, explique Julien Matz. Le seul moment où j'ai eu vraiment peur, c'est en national à Marseille Consolat. On a été confrontés à des jets de projectiles et on est rentrés avec un bus aux vitres cassées".

Un grand chelem cette saison ?

Julien Matz, grand fan d'un autre Matz (Sels évidemment!), espère ne rater aucun match du Racing cette saison à l'extérieur en championnat, pour faire ce que les supporters appellent un grand chelem.

Grenoble - Racing, c'est à suivre ce mercredi soir sur France Bleu Alsace (coup d'envoi à 19h15). 

Le vainqueur du match affrontera le PSG au Parc des Princes le mercredi 23 janvier, en seizièmes de finale de la Coupe de France.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu