Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : La saison 2018-2019 du Racing Club de Strasbourg

Racing Club de Strasbourg : ne pas prendre (trop) de risques à Nîmes

vendredi 15 mars 2019 à 17:36 Par Luc Dreosto , France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Même si les footballeurs strasbourgeois ont évidemment envie de goûter à nouveau à la victoire en Ligue 1 ce samedi à Nîmes, ils feront aussi attention à rentrer en Alsace sans casse ou sans suspension, en perspective de la finale de la Coupe de la Ligue fin mars face à Guingamp.

Au match aller à la Meinau, le Racing de Mitrovic et Da Costa s'était incliné 1 à 0 face à Nîmes
Au match aller à la Meinau, le Racing de Mitrovic et Da Costa s'était incliné 1 à 0 face à Nîmes © Maxppp -

Strasbourg, France

C'est le match d'avant pour les footballeurs du Racing ! Ils jouent ce samedi soir à Nîmes (29ème journée de Ligue 1) leur dernière rencontre de championnat, avant la grande finale tant attendue de la Coupe de la Ligue le 30 mars face à Guingamp à Lille. Les Strasbourgeois n'ont plus gagné depuis six matchs, ils aimeraient retrouver le goût du succès et un peu de confiance supplémentaire avant cette finale. Mais le club n'a évidemment pas érigé ce match dans le Gard en priorité. Ibrahima Sissoko reste ainsi en Alsace. S'il était averti à Nîmes, il serait suspendu pour la finale. En revanche, Ludovic Ajorque, qui est aussi sous le coup d'une suspension en cas de nouveau carton jaune, est bien du déplacement, mais il devrait débuter sur le banc.

Le Racing prend ses précautions

"On fait attention à tout, explique l'entraîneur strasbourgeois Thierry Laurey. Contre Lyon on a déjà fait attention. Malgré le fait qu'on fasse attention à tout, on n'est pas à l'abri d'une tuile". La tuile, ça serait une blessure ou une expulsion ce samedi à Nîmes. Ça fait un mois et demi que les joueurs du Racing ont évidemment déjà cette finale de la coupe de la Ligue en tête. Pour la grande majorité d'entre eux, ça sera une première qu'ils n'ont pas envie de manquer. Même inconsciemment, certains lèveront peut-être un peu le pied face aux Crocodiles. 

Gagner sa place pour Lille

En revanche, d'autres habitués à être remplaçants, comme l'attaquant Kevin Zohi, joueront leur carte à fond, avec l'objectif justement de gagner leur place dans le groupe qui disputera cette finale. "J'ai très envie de jouer la finale de la Coupe de la Ligue, même si c'est cinq ou dix minutes, raconte le souriant Malien. Je vais déjà essayer de prouver à Nîmes pour gagner un peu de temps de jeu pour la finale. Le coach va faire des choix pour cette finale, on sera tous derrière ces choix, parce qu'on a tous envie de la gagner. Ça arrive rarement dans une carrière. Pour se mettre en confiance avant, on a très envie de gagner à Nîmes".

Après une série de six matchs sans victoire (même si le Racing a accroché Lille et Lyon, deuxième et troisième de Ligue 1), un succès dans le Gard serait la préparation idéale pour le rendez-vous lillois de la fin du mois. Les deux équipes sont au coude à coude au classement. Le Racing 10ème compte deux points d'avance sur les Crocodiles nîmois 11èmes (avec un match en retard à disputer). C'est donc une place dans la première moitié de tableau qui est en jeu. En cas de victoire, le Nîmes Olympique serait la première équipe à battre les Strasbourgeois à deux reprises cette saison en Ligue 1.

Ibrahima Sissoko ne sera pas le seul absent à Nîmes. Anthony Caci est malade, Samuel Grandsir suspendu. Et il y a les blessés de longue date : Jonas Martin, Jérémy Grimm et Idriss Saadi. Lionel Carole fait lui son retour après une blessure.

Nîmes - Racing, c'est à suivre ce samedi dès 19h30 sur France Bleu Alsace. Coup d'envoi à 20h.