Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2020 -2021 du Racing Club de Strasbourg

Racing Club de Strasbourg : onze supporters obtiennent l'annulation de leurs interdictions administratives

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Ces supporters strasbourgeois avaient été interpellés en mars 2019 au centre ville de Nîmes, ils avaient enfreint un arrêté préfectoral et avaient ensuite été interdits de déplacements pendant trois mois. La justice a annulé a posteriori ces interdictions administratives pour onze d'entre eux.

49 supporters du Racing Club de Strasbourg ont été interdits de déplacement au début de la saison 2019 - 2020
49 supporters du Racing Club de Strasbourg ont été interdits de déplacement au début de la saison 2019 - 2020 © Maxppp - Jean-Marc Loos

Onze supporters du Racing Club de Strasbourg ont obtenu gain de cause devant la justice. Le tribunal administratif de Strasbourg a annulé les interdictions administratives de stade qui les concernaient. Trente-huit autres attendent le jugement du tribunal, qui devrait aussi leur être favorable. 

En mars 2019, ils avaient été interpellés à la gare de Nîmes, juste avant un match de Ligue 1 au stade des Costières. Ils avaient enfreint un arrêté préfectoral qui leur interdisait d'aller au centre ville. Ils avaient été reconduits en bus et n'avaient pas pu assister à la rencontre.

Une victoire a posteriori pour les supporters

Les sanctions sont tombées au cours de l'été 2019. Au total, 49 des 88 supporters arrêtés avaient été interdits de déplacements pendant trois mois. lls ont demandé l'annulation des ces interdictions de stade devant la justice et près d'un an plus tard, la justice a donné raison à onze d'entre eux, alors même qu'ils ont déjà purgé leur peine. Elle estime que les supporters strasbourgeois ne constituaient pas une menace à l'ordre public en se rendant au centre ville de Nîmes.

L'Association nationale des supporters condamne depuis plusieurs années cette pratique qu'elle juge abusive des interdictions administratives de stade. D'après une enquête du quotidien l'Equipe, 75 % des supporters qui demandent l'annulation de leur IAS, obtiennent gain de cause devant la justice.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess