Football DOSSIER : La saison 2016-2017 du Racing Club de Strasbourg Alsace en Ligue 2

Racing club de Strasbourg : Ernest Seka de retour dans le groupe pour le déplacement à Laval

Par Luc Dreosto, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass jeudi 20 avril 2017 à 14:52

Ecarté ces deux derniers matchs, Ernest Seka a été rappelé dans le groupe strasbourgeois pour le déplacement à Laval
Ecarté ces deux derniers matchs, Ernest Seka a été rappelé dans le groupe strasbourgeois pour le déplacement à Laval © Maxppp -

Le Racing va tenter de conforter sa place sur le podium de Ligue 2 ce vendredi soir à Laval, le dernier du classement (34ème journée de championnat). Le défenseur central, Ernest Seka, mis à l'écart ces deux derniers matchs, fait son retour dans le groupe strasbourgeois.

C'est un match des extrêmes, le Racing deuxième de Ligue 2, se déplace ce vendredi soir à Laval, le dernier (34ème journée de championnat). Et la surprise du jour, c'est le retour d'Ernest Seka dans le groupe des 17 joueurs strasbourgeois convoqués pour ce déplacement. L'habituel capitaine avait été écarté car il n'avait pas voulu jouer arrière droit puis il avait mis en cause son entraîneur, qui aurait tenu un "propos déplacé" à son égard.

N'Dour blessé, Seka rappelé

L'entraîneur Thierry Laurey n'a pas voulu commenter ce retour de Seka. Il n'a pas précisé s'il jouerait à Laval et à quel poste (défenseur central, latéral à droite, à gauche?). "Il est dans le groupe, point final. Je ne parle plus du cas Seka. Vous verrez s'il joue demain (vendredi)". Il faut dire qu'il y a une pénurie d'arrières latéraux pour ce déplacement dans la Mayenne. Abdallah N'Dour et Eric Marester sont tous les deux forfaits. N'Dour a été touché au genou lors du match face à Ajaccio ("hyper extension au genou" dixit Laurey, le Sénégalais va passer des examens). Eric Marester est lui en phase de reprise (tendon d'achille douloureux).

La révolte de Laval

A cinq journées de la fin, le Racing espère conserver sa deuxième place au classement, car la marge sur ses poursuivants est infime (Lens est 3ème à un point, Nîmes 4ème à deux points et Troyes 5ème à trois points), mais les Lavallois n'entendent évidemment pas être des victimes expiatoires. Ils restent sur un probant succès 5 à 2 à domicile face à Reims et ils ne pointent qu'à un point du 18ème et barragiste Orléans. C'était le premier match de leur nouvel entraîneur Thierry Goudet (le troisième déjà de la saison après Denis Zanko et Marco Simone).

Ils auront envie de nous cogner

Le milieu de terrain strasbourgeois Anthony Gonçalvès connaît bien la maison lavalloise pour y avoir passé 15 ans : "Comme les autres équipes, les Lavallois auront l'envie de nous cogner. On est deuxième, on joue devant 24 000 spectateurs, forcément on est perçu comme une grosse cylindrée. Et sur le terrain ce vendredi, il n'y aura plus de deuxième et de vingtième. Ca sera un gros combat de 90 minutes et il faudra être très costaud pour l'emporter".

Le groupe des 17 : Oukidja, Schmittheissler ; Aholou, Bahoken, Blayac, Boutaïb, Dos Santos, Gonçalves, Grimm, Guillaume, Liénard, Mangane, Ndoye, Saad, Sacko, Salmier, Seka.

Laval - Racing, un match à suivre en direct et en intégralité sur France Bleu Alsace ce vendredi à 20h.