Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ralenti par Montpellier (1-1), l'OM s'énerve et voit rouge

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu Vaucluse

Mené rapidement (15e) avant de revenir tardivement (75e), l'OM n’enchaîne pas une quatrième victoire, mais reste provisoirement sur le podium de la L1. Autre gros bémol : les Olympiens perdent trois joueurs importants, dont Payet et Kamara expulsés dans une fin de match houleuse.

Olympiens et Pailladins se sont chauffés en fin de match. Payet et Kamara expulsés
Olympiens et Pailladins se sont chauffés en fin de match. Payet et Kamara expulsés © Maxppp - Frederic SPEICH

Marseille, France

Tout n'est pas à jeter... et le compteur de l'OM continue de tourner. Voilà ce que l'on a envie de retenir de cette sortie (1-1) pluvieuse des Marseillais face à un Montpellier encore une fois très solide autour de son surprenant gardien argentin Rulli, seulement battu par Valère Germain d'une subtile reprise du plat du pied qui l'a pris à contre-pied (75e).

Car l'OM, comme la semaine passée à Monaco, a su se remettre de l’ouverture du score adverse. Malgré un début de match dynamique et encourageant, les Olympiens se font surprendre sur un centre fort de Mollet. Le ballon fuse sur une pelouse bien humide et atterrit sur le genou de Bouna Sarr, avant de filer dans le but... de l'OM (15e).

Valentin Rongier: "c'est bien d'avoir pris ce point et de ne pas avoir perdu"

Malgré une nette domination et une belle collection de corners, les 48.000 spectateurs du Vélodrome doivent attendre l'entame du dernier quart d'heure pour voir l'OM égaliser . La faute à un gros déchet dans les centres et la dernière passe et à un Benedetto introuvable et dans un mauvais soir. Mais Germain est en forme et son plat du pied, sur un centre dévié de l'entrant Radonjic a donné un espoir fou (75e): celui de renverser La Paillade. Mais les marseillais n'y sont pas parvenus.

"Au vue de la physionomie du match, c'est bien d'avoir pris ce point et de ne pas avoir perdu analyse Valentin Rongier. Mais on a eu énormément de situations et on aurait mérité de gagner poursuit le milieu de terrain entré pour les 20 dernières minutes et dont la reprise de volée sur corner est passée de peu à côté. Malgré la défense à 5, 6, 7 joueurs de Montpellier, on s'est créé beaucoup de situations. On le retient car ce n'est pas simple. Mais on a manqué de justesse dans le dernier et l'avant-dernier geste. A la fin de match nous fait mal car on perd deux joueurs importants de l'équipe et il faudra faire sans." 

Valentin Rongier "on a manqué de justesse dans le dernier et l'avant-dernier geste"

L'entrée de Radonjic sur le côté gauche a permis à l'OM d'égaliser - Maxppp
L'entrée de Radonjic sur le côté gauche a permis à l'OM d'égaliser © Maxppp - Frederic SPEICH

Deux cartons rouges pour l'OM dans les dernières minutes: Villas-Boas: "je ne sais pas qui a perdu la tête"

Car plus qu'avec les pieds, c'est avec les mains et leur langue que les marseillais se font remarquer. Dans les toutes dernières minutes, le défenseur Kamara et l'attaquant Payet sont exclus coup sur coup. Kamara pour s'être mêlés à un début de bagarre générale, alors qu'on a plutôt l'impression que le minot est venu calmer les esprits après un accrochage Radonjic-Ferri, ce dernier étant exclu. Payet, pour avoir mal parlé à l'arbitre après un carton jaune. "Je ne sais pas qui a perdu la tête. J'ai un peu de doutes explique l’entraîneur de l'OM. Je pense que Dimitri (Payet) a dit quelque chose à l'arbitre. Mais pour Kamara, (le carton rouge) c'est inacceptable tonne André Villas-Boas. On ne peut pas finir un match comme-ça, que l'arbitre perde la tête."

André Villas-Boas: "On ne peut pas finir un match comme-ça, que l'arbitre perde la tête"

L'OM devrait faire appel auprès de la Commission de Discipline de la LFP pour le carton rouge reçu par Kamara

"On était frustré car on voulait à tout prix gagné ce match enchaîne Valère Germain, deux fois buteur en deux matches.Peut-être que l'on manque un peu d'expérience. On devrait ne rien dire et jouer rapidement pour essayer d'aller marquer ce deuxième but. Car au final, on fait 1 partout, on perd deux joueurs importants. Et c'est compliqué pour les prochains matches." D'autant que le défenseur Alvaro Gonzalez, sorti dès la 7ème minute après un choc avec son gardien Steeve Mandanda, sera être absent un bon mois, en raison d'une fracture du péroné.

Provisoirement sur le podium avant d'aller à Dijon, le dernier

Avec 11 points en 6 matches, l'OM réalise un début de saison très honnête. Provisoirement sur le podium (3e), en attendant les chocs dominicaux Rennes-Lille (15h) et Lyon-Paris SG (21h), l'OM, à l'effectif lilliputien cette saison, va devoir lancer ses minots en Bourgogne, mardi.

Choix de la station

France Bleu