Football

Ligue 2 (J14) : RC Strasbourg-Alsace - Stade de Reims à la loupe

Par Alexandre Audabram, France Bleu Champagne-Ardenne dimanche 6 novembre 2016 à 18:10

Dans une rencontre souvent heurtée, le Rémois Danislon DA CRUZ a réalisé une très belle performance.
Dans une rencontre souvent heurtée, le Rémois Danislon DA CRUZ a réalisé une très belle performance. © Maxppp - maxppp

Retour sur la première victoire des Rémois à l’extérieur de la saison avec les notes des joueurs, les chiffres, et tout ce qu'il faut retenir de cette rencontre.

   - Aucun(e)
-

L’initiative tactique des joueurs

Alors que les Rémois s’agaçaient dans leurs attitudes, notamment en défense, on a vu bondir le capitaine rémois, Anthony WEBER, en direction de son banc de touche pour s’entretenir avec Michel Der Zakarian et son adjoint Franck Rizzeto. Les Rémois ont débuté la partie en 3-5-2 avant de rectifier le tir à la fin du premier quart d'heure en passant en 4 - 5 - 1 "On avait du mal entre nous et il y avait beaucoup de joueurs qui ne se sentaient pas à l'aise dans ce système là" expliquait Anthony Weber après la rencontre. " On est passé à quatre et cela nous a permis d'être plus solide". Un changement qu'avait prévu Michel DER ZAKARIAN : "On en avait discuté avant le match en disant que l'on allait commencer à 3 derrière avec Samuel (Bouhours) avec cette possibilité d'évoluer. Plusieurs joueurs sont venus me dire pendant le match qu'ils voulaient changer, ce que l'on a fait".

   - Aucun(e)
-

La blessure de Julian Jeanvier

Touché dans un duel avec un Strasbourgeois et victime d'une semelle, Julian JEANVIER a dû céder sa place à Grégoire Amiot à la 38e minute. Touché au pied, des examens devraient en dire un peu plus en ce début de semaine, mais selon le principal intéressé qui a communiqué sur son compte twitter, il s'agirait d'une entorse. Il devrait manquer le prochain match en Coupe de France dimanche prochain face à Saint-Maximin.

   - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-

Les deux buteurs face aux Alsaciens ont été sollicités par vos votes, mais c'est finalement Hamari TRAORE que vous avais désigné comme votre homme du match.

   - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-

Très peu sollicité, il a tout de même vu sa barre transversale repousser un ballon en première période, juste après l’ouverture du score de son équipe. Et en deuxième période, la transversale a une nouvelle fois été effleurée par le ballon sur un coup franc indirect dans la surface de réparation suite à une mésentente avec Samuel BOUHOURS qui lui a fait une passe en retrait logiquement sanctionnée. Johann Carrasso a réalisé un arrêt important devant Jérémy Blayac en détournant une frappe lobée. Il ne peut rien sur le but en tout fin de match, avec un tir à bout portant de ce même Blayac.

   - Aucun(e)
-

Il a démarré le match en défense centrale dans un schéma en 3-5-2 vite abandonné (voir plus haut). Dans un retour à 4 derrière, il s’est tout de suite trouvé plus à l’aise et a réalisé l’un de ses meilleurs matchs de la saison. Très autoritaire dans ses tacles, toujours très propre dans ses interventions, il a très bien couvert le côté droit même si le manque de percussion et de vitesse de Baptiste Guillaume l’ont bien aidé.

   - Aucun(e)
-

Pas simple de revenir sur ses terres, avec forcément un contexte émotionnel à gérer. Mais Anthony Weber a eu à cœur de montrer à « son » public la maturité dont il fait preuve cette saison, et l’expérience acquise durant toutes ces années. Il a joué très haut par moment, coupé les initiatives strasbourgeoise à hauteur de la ligne médiane. Et il s’est même improvisé entraîneur en faisant valoir ses galons de capitaine pour aller expliquer à son entraîneur de faire évoluer le schéma tactique (lire plus haut).

   - Aucun(e)
-

Il avait débuté son match très solidement comme à son habitude, mais a du très vite laisser ses coéquipiers sur blessure (38e). Un deuxième coup dur pour le défenseur rémois qui avait été expulsé à Lens il y a quinze jours. Remplacé par Grégoire AMIOT, ce dernier s’est une nouvelle fois mis au diapason. Toujours bien placé, il a bien contenu les offensives et a trouvé ses marques aux côtés d’Anthony Weber.

   - Aucun(e)
-

Evidemment, ce but à lui seul lui vaut une bonne partie de la note. Il débloque la situation et permets de mettre son équipe sur la bonne voie même si le but est surtout né d’une bourde du gardien alsacien. Il a pesé sur le match, a beaucoup tenté et à mis de la vitesse dans le jeu, mais il aurait pu encore rehausser sa performance avec moins de déchet technique.

   - Aucun(e)
-

Il y a encore beaucoup de chemin à faire pour le jeune rémois, en apprentissage du football de haut niveau à l’image de son coéquipier Grégory Berthier. Comme à Brest où il était déjà titulaire mais aussi à Lens, Aly NDOM n’a pas pesé au milieu de terrain, avec beaucoup de déchets et de mauvais choix. Mais il est vrai que son physique impressionnant apporte de la densité en milieu de terrain. Il faut maintenant y associer un peu plus de sens du jeu.

   - Aucun(e)
-

On l’avait déjà vu en forme face au Havre la semaine dernière, il a confirmé à Strasbourg. C’est un vrai cadenas dans le milieu de terrain et aussi dans la relance ce qui enfin nous montre ce joueur dans un registre plus complet. L’ouverture en profondeur vers Traoré qui a emmené le but est l’illustration de ses initiatives. Car en plus de défendre, Danilson Da Cruz apporte de la profondeur au jeu, en essayant de le porter toujours vers l’avant.

   - Aucun(e)
-

Peut-être un contre coup physique pour le géorgien qui ne fait pas une mauvaise prestation mais celle-ci reste un peu anonyme, sans relief. Il a dû beaucoup compenser la fragilité d’Aly NDOm a ses côtés et a eu un jeu parfois brouillon. Il a été remplacé à la 71e minute par Hugo RODRIGUEZ.

   - Aucun(e)
-

Il a débuté dans le milieu à 5 sur le côté gauche alors que Diego était en attaque, puis a repris le flanc gauche dans une position plus reculée. On notera sa passe en profondeur vers Baldé qui est à l’origine du deuxième but rémois.

   - Aucun(e)
-

Sa puissance a une nouvelle fois fait mal sur les côtés, il a été très difficile à marquer pour ses adversaires et sur le but, bien servi par Ibrahima BALDE, il a de la réussite puisque le ballon est contré, mais il a l’initiative de tirer. Une performance dans la continuité des précédentes pour le brésilien.

   - Aucun(e)
-

C’était presque écrit d’avance : ce positionnement de Gaëtan Charbonnier seul dans l’axe de l’attaque rémoise, sans aucun joueur devant lui, laissait craindre des difficultés pour lui, où il ne pouvait pas vraiment être à l’aise dans un tel schéma. Mêle s’il a débuté à deux avec Diego à ses côté, le Brésilien a ensuite plus évolué dans le couloir. Ce match n’était vraiment pas un cadeau pour Charbonnier, remplacé par Ibrahima BALDE qui a bien fait ce qu’il a eu à faire, très présent dans le secteur défensif sur les coups de pied arrêtés adverses, et il a donné une passe décisive à Diego sur le deuxième but.

   - Aucun(e)
-

Cela faisait 30 ans que le Stade de Reis n’avait plus gagné au Stade de la Meinau à Strasbourg. Il est vrai que les deux clubs se sont croisés dans leurs mésaventures, chacun ayant disparu un temps de la circulation pour des raisons financières. La dernière victoire remonte au mois d’août 1986, les Rémois s’étaient imposés 1 à 0. Le dernier match entre les deux équipes avait vu la victoire des Alsaciens sur les Rémois, 3 buts à 2, c’était en mai 2009. Un match qui avait scellé le sort des Rémois en National.

   - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-