Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : le casse-tête des supporters strasbourgeois pour acheter une place

jeudi 28 septembre 2017 à 19:23 Par Yassine Khelfa M'Sabah, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Avec la montée du club en Ligue 1, il est parfois difficile d'obtenir une place un soir de grand match pour un supporter du Racing Club de Strasbourg. Le club doit faire face à une première dans l'histoire du RCS : 16.000 abonnés cette saison et de plus en plus de places vendues au marché noir.

STRASBOURG RCS MEINAU
STRASBOURG RCS MEINAU © Maxppp - PHOTOPQR/L'ALSACE TEAMSHOOT

Strasbourg, France

Sur les matchs de gala ou de prestige, c'est un choix du club de privilégier les abonnés pour leur donner accès à des places supplémentaires. Au détriment des supporters qui n'ont pas d'abonnement et pour qui il est parfois, bien difficile d'aller à la Meinau.

Aurélien, un supporter du racing confirme le phénomène. Même s'il est abonné, il regrette ce qui se passe avec la billetterie les soirs de grand match. "La base populaire" du rcs se perd un peu d'après lui. "Depuis qu'on est arrivé en Ligue 1, un foot-business s'est installé, c'est écœurant de voir des gens venir juste pour voir les grosses équipes en face. On ne voit plus les mêmes supporters à la Meinau" estime ce fidèle du stade.

De son côté le club explique devoir face à la demande et ce nombre d'abonnés : 16.000 au total pour cette saison, du jamais vu dans l'histoire du club. En ce qui concerne les prix, le club ne voit pas de grands changement.

La billetterie se vend bien, on a dû faire des choix. On a un stade de 26500 personnes, donc a plus que 8 500 places à vendre sur l'ensemble des matchs. — Romain Giraud, secrétaire général de la billetterie du RCS

Pour un match face à l'Olympique de Marseille par exemple, il faut attendre samedi 30 septembre. Date à laquelle les abonnés devront poser une option pour obtenir une place. La rencontre très attendue par les supporteurs ne se fait pas encore à guichets fermés et certaines places seront proposées par le club.

Le marché noir

Le club est conscient de ce processus et appelle tout les supporters à ne pas acheter leur place via le marché noir."D'abord vous n'êtes pas sûrs de tomber sur la photocopie d'une place et donc vous vous retrouvez devant le stade et le billet sonne rouge" indique le secrétaire général de la billetterie du club.

Une démarche illégale si le billet est vendu plus cher qu'à l'achat. Le conseil juridique du Racing Club de Strasbourg observe actuellement ce qu'il peut se passer sur la toile. "Le club sera extrêmement vigilent pour faire respecter ses droits" conclu Romain Giraud.