Football

REACTIONS - Coupe de la Ligue : le TFC si près, si loin

Par Jérémy Marillier, France Bleu Toulouse jeudi 28 janvier 2016 à 1:19

Angel Di Maria, buteur face au TFC
Angel Di Maria, buteur face au TFC © Maxppp

Battu par le PSG (2-0) ce mercredi, le TFC ne disputera pas la finale de la Coupe de la Ligue. Les Toulousains ont résisté pendant plus d'une heure avant de logiquement finir par craquer. Ne reste désormais que le championnat, la priorité du club.

Le PSG était tout simplement trop fort. Que ce soit en Ligue 1, en Coupe de France et en Coupe de la Ligue, le TFC n' jamais été loin mais s'est toujours cassé les dents sur cette équipe qui règne sans partage sur le foot français.

Au cours de cette demi-finale, les Toulousains ont parfaitement résisté pendant plus d'une heure face à des Parisiens sans rythme. Mais il en faut peu pour que ce PSG s'impose, comme à chaque fois. Une balle en profondeur, un mauvais placement de Yago et Lavezzi s'en va ouvrir le score (65e). Sept minutes plus tard, Di Maria double la mise sur une frappe contrée à l'extérieur de la surface. La défense toulousaine a cédé, l'attaque des Violets est impuissante. Braithwaite manque même un pénalty dans les dernières minutes. Toulouse est éliminé. Frustrant.

Ce soir, c'est une grosse déception. Trois matchs contre eux en dix jours, trois défaites. Il n'y a rien à dire de plus, nous sommes déçus. Il y avait 0-0 à la mi-temps, on était bien, à 45 minutes du Stade de France, donc nous sommes vraiment très déçus. On a voulu créer l'exploit, mais nous ne l'avons pas fait. — Adrien Regattin, milieu du TFC

On aurait voulu tenter davantage, mais nous n'avons pas assez pesé offensivement. Tactiquement, nous avons fait un bon match, pareil au niveau de l'esprit. Nous avons eu quelques situations en première période où l'on aurait dû faire plus peur. Sur l'ensemble du match, on peut louer quand même certaines valeurs à l'équipe. On va pouvoir s'appuyer dessus pour la fin du championnat. — Etienne Didot, capitaine du TFC à Paris

59 ans après la dernière finale du club (finale gagnée contre Angers en Coupe de France en 1957), le TFC n'en rejouera donc pas une nouvelle. Place maintenant au championnat, le dernier et seul véritable objectif des Toulousains. Avec une avant-dernière place au classement, le TFC se doit de faire un résultat ce samedi, au Stadium, contre Guingamp (16eme). Un véritable duel dans la course au maintien.