Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Reléguée en National, l'US Orléans dépose un recours devant le conseil d'état

-
Par , France Bleu Orléans

Philippe Boutron, président de l'US Orléans, annonce qu'il va déposer un recours ce jeudi devant le conseil d'état pour contester le refus de la fédération française de football d'accepter un championnat de Ligue 2 à vingt-deux clubs la saison prochaine. Une décision qui acte la descente en National

Philippe Boutron, président de l'US Orléans
Philippe Boutron, président de l'US Orléans © Radio France - Antoine Denéchère

L'US Orléans va déposer ce jeudi matin un recours devant le conseil d'état pour contester la décision du comité exécutif de la fédération française de football (FFF) qui a refusé de faire passer le championnat de Ligue 2 à vingt-deux clubs la saison prochaine, indique Philippe Bouttron, président du club orléanais. 

L'USO, qui était dernière au moment de l'arrêt de la compétition pour cause d'épidémie de coronavirus, aurait été maintenue en Ligue 2 la saison prochaine en cas de passage à vingt-deux clubs, mais la FFF a refusé cette option qui avait pourtant été adoptée par l'assemblée générale de la ligue de foot professionnel (LFP). 

On aura fait tout ce qu'on peut..."

"On ne sait jamais", explique Philippe Boutron : "on se garde de tout optimisme, mais on estime être dans notre bon droit et on aura fait tout ce qu'on peut pour éviter la relégation en National". 

Les arguments de l'US Orléans

Le président orléanais rappelle que la convention liant la FFF à la Ligue autorisait une Ligue 2 se jouant à 22 clubs et que la LFP était donc dans son bon droit. Il insiste aussi sur l'impact économique très fort d'une relégation en National, pour son club, ajouté à une perte de recettes déjà conséquente en raison de la crise sanitaire.

La dernière chance

Le club du Mans, qui était 19ème (avant-dernier) de Ligue 2 au moment de l'arrêt du championnat et est donc aussi relégué, fait exactement la même démarche, indique Philippe Boutron, et déposera également un recours ce jeudi. Les deux clubs ont tous deux été déboutés devant le comité national olympique et sportif français (CNOSF) la semaine dernière. Le passage devant le conseil d'état est leur dernière chance. Le recours devrait être examiné la semaine prochaine, affirme Philippe boutron

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu