Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Reprise de la Ligue 1 : le maintien, terre promise de la "Team pirates" du Stade Brestois

Après six ans passés en Ligue 2, le Stade Brestois est de retour en Ligue 1. Si le staff a changé, l'équipe qui avait enflammé la Ligue 2 a peu changé et veut arracher le maintien.

Spoiler : Gaëtan Charbonnier va marquer plein de buts en Ligue 1
Spoiler : Gaëtan Charbonnier va marquer plein de buts en Ligue 1 © Radio France - Thomas Lavaud

Brest, France

Tout a basculé le 9 mars 2013. Battu 1-0 à Francis-Le Blé par Toulouse, le Stade Brestois a débuté ce soir-là sa funeste série de onze défaites le conduisant en Ligue 2. Le hasard étant coquin, Brest retrouve l'élite en recevant... le Téfécé.

Le moment de vérité, où Brest devra démontrer que l'état d'esprit lui ayant fait dominer la Ligue 2, que sa préparation cohérente et que son mercato bien géré peuvent lui permettre de sauter le pas.

Jamais Brest n'a payé aussi cher pour se renforcer. Le convoité latéral gauche Romain Perraud (ex-Nice) a signé en échange de 2,5 millions d'euros et le récupérateur Ibrahima Diallo (ex-Monaco) est revenu à Brest contre un chèque de 2 millions.

À l'heure de tous les possibles, ils s'inscrivent comme titulaires dans une équipe dont la tactique s'inscrit dans la lignée de celle de Jean-Marc Furlan. Olivier Dall'Oglio, le nouvel entraîneur, a bien fait attention de ne pas tout chambouler, pour ne pas briser cette alchimie.

Seul le flanc gauche a changé

L'équipe étant - presque - la même, sa volonté de maîtriser la balle n'a pas non plus changé. Les cinq matchs de préparation (quatre victoires et un nul) ont révélé un onze qui va beaucoup s'appuyer sur ses ailiers pour servir Gaëtan Charbonnier, auteur de 27 buts l'an passé. Il faudra que les automatismes se fassent rapidement sur le flanc gauche, entre les prometteurs Perraud et Grandsir.

Les matchs de l'été ont aussi servi à se mettre, défensivement, à la page. En Ligue 1, les équipes cherchant à jouer malgré leur marge de manœuvre réduite sont aussi celles qui encaissent beaucoup. Les sept éléments défensifs appelés à démarrer contre Toulouse n'ont en cumulé... qu'une seule minute de vécu en Ligue 1, championnat plus rapide, plus physique et sans doute un peu plus roublard. 

En raison d'un dernier mois de compétition qui fait froid dans le dos, le Stade Brestois devra attaquer pied au plancher. Battu seulement 26 fois lors des trois dernières saisons, s'il réapprend à subir le jeu et sait gérer les moments moins fastes, alors il a toute ses chances pour se maintenir. Les 9.000 abonnés de Francis-Le Blé y croient.