Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Ligue 1 : résultats, classement et calendrier

Les promus, les favoris au titre, l'arbitrage vidéo : zoom sur l'édition 2018-2019 de la Ligue 1

vendredi 10 août 2018 à 3:05 - Mis à jour le samedi 11 août 2018 à 9:59 Par Léo Sanmarty, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu Cotentin, France Bleu Nord, France Bleu Picardie et France Bleu

Ce vendredi 10 août c'est la reprise du championnat de France de football (Ligue 1), avec Marseille-Toulouse en match d'ouverture. Qui sont les promus, les équipes qui devraient lutter pour rester en Ligue 1 et celles qui vont se battre pour remporter le championnat de cette saison 2018-2019 ?

Le trophée de la Ligue 1
Le trophée de la Ligue 1 © Maxppp - Leon Tanguy

Le championnat de France de football, la Ligue 1, reprend ses droits ce vendredi 10 août, avec comme match d'ouverture de cette édition 2018-2019, Marseille-Toulouse au stade Orange Vélodrome. Voici tout ce qu'il faut savoir sur cette saison. 

Nîmes et Reims en promus

Il y a deux promus pour cette saison 2018-2019 : le Stade de Reims et le Nîmes Olympique. Sacrés en Domino's Ligue 2, les Champenois disputeront leur 34e saison dans l'élite. Même chiffre pour les Nîmois, 2e du championnat, qui remontent en Ligue 1 Conforama 25 ans après avoir quitté la première division.

C'est la première fois qu'il n'y a que deux équipes de Ligue 2 qui débarquent en Ligue 1. Toulouse a en effet remporté son match de barrage contre l'AC Ajaccio, en mai dernier, et a conservé sa place dans l'élite. 

Les supporters du Nîmes Olympique  - AFP
Les supporters du Nîmes Olympique © AFP - PASCAL GUYOT

Les équipes qui devraient lutter pour le maintien 

Sauvé après les barrages l'année dernière, Toulouse (TFC) va très certainement de nouveau lutter pour le maintien cette saison. Après le départ de son buteur, Andy Delort, pour Montpellier, le TFC pourrait bien être menacer de descendre en Ligue 2. 

Caen et Strasbourg, respectivement 16e et 17e de la saison 2017-2018, devront également être vigilants. Nîmes et Reims, qui arrivent de Ligue 2 avec des moyens moindres que ceux de leurs concurrents, vont lutter pour éviter le syndrome de "l’ascenseur" et retrouver la Ligue 2 l'année prochaine.

Le LOSC (Lille) est un miraculé. Au bout d'une saison galère, notamment avec le départ de son entraîneur Marcelo Bielsa, Lille a finalement décroché son maintien en Ligue 1 lors de l'avant dernière journée du championnat. Était-ce un accident ? Les Lillois sont pour le moment dans le flou, surtout après le départ de Kévin Malcuit, un des joueurs-clés du club. 

Les Lillois ont échappé à la relégation en ligue 2 lors de la saison 2017-2018 - AFP
Les Lillois ont échappé à la relégation en ligue 2 lors de la saison 2017-2018 © AFP - PHILIPPE HUGUEN

La course à l'Europe

Si le Paris Saint-Germain domine de nouveau outrageusement le football français, en remportant la Coupe de France, la Coupe de la Ligue et la Ligue 1, la 6e place du championnat sera une nouvelle fois qualificative pour le 3e tour préliminaire de la Ligue Europa (C3). La suprématie du PSG laisse alors une place supplémentaire aux clubs, notamment Saint-Etienne, Nice, Rennes et Bordeaux pour décrocher une qualification en C3.

Le Stade Rennais, qui va goûter à l'Europe pour la première fois depuis 7 ans (5e de Ligue 1 en 2017-2018), Bordeaux (6), Saint-Etienne (7e) et Nice (8e) sont donc les candidats principaux à une qualification en Ligue Europa cette année.  

Entre Monaco, Lyon et Marseille la bataille pour la qualification en C1 s'annonce rude. Les trois clubs devraient une nouvelle fois batailler pour le podium, synonyme de qualification en Ligue des Champions (C1). Même si l'AS Monaco (dauphin du PSG lors de la saison 2017-2018) semble plus atteignable cette année et pourrait laisser la seconde place à ses deux concurrents. 

Romain Hamouma, milieu de terrain de Saint-Etienne  - AFP
Romain Hamouma, milieu de terrain de Saint-Etienne © AFP - JEAN-PHILIPPE KSIAZEK

Les favoris au titre 

Le Paris Saint-Germain est incontestablement le favori pour remporter le championnat de France. Avec un Kylian Mbappé fraîchement champion du monde, un Neymar qui aura beaucoup à prouver après une première année parisienne en demi-teinte, et avec Thomas Tuchel, nouvel entraîneur du club, le PSG semble ne pas avoir de concurrents dans la course au titre. 

Signe que le club de la capitale est déjà en forme : le PSG a remporté son premier titre de l'année, le Trophée des Champions, face à Monaco (4-0), le 4 août à Shenzhen en Chine.  

Le PSG remporte le Trophée des Champions face à Monaco (4-0) - AFP
Le PSG remporte le Trophée des Champions face à Monaco (4-0) © AFP - ANNE-CHRISTINE POUJOULAT

Parmi les équipes qui tenteront de mettre des bâtons dans les roues du Paris Saint-Germain, l'AS Monaco peut espérer titiller le club de la capitale. Malgré les départs de joueurs cadres comme Fabinho, Lemar ou encore Moutinho, le club de la principauté a déjà prouvé qu'il pouvait vendre tout en renouvelant efficacement son effectif les années précédentes. 

Parmi les favoris, on peut également citer l'Olympique Lyonnais. Jean-Michel Aulas, président de l'OL, a de grandes ambitions et souhaite "rattraper le PSG avant la prochaine Coupe du Monde" en 2022 au Qatar, a t-il déclaré à l'Equipe ce mardi 7 août. Pour atteindre cet objectif, Jean-Michel Aulas espère que son club remportera un titre national dans les années qui viennent. 

L'Olympique de Marseille, finaliste de la Ligue Europa (défaite 3-0 face à l'Atlético Madrid) et qui joue la continuité de la saison dernière avec un effectif similaire et solide, semble être bien armé pour devenir un danger de taille pour le Paris Saint-Germain cette année. 

La technologie pour aider les arbitres 

Après une période d'essai remarquée (et efficace) lors de la Coupe du monde 2018 en Russie, l'assistance vidéo à l'arbitrage arrive sur les pelouses du championnat de France de football. Le VAR sera utilisée pour la première fois en Ligue 1 le 10 août prochain pour le match OM-Toulouse.

La société Hawk Eye, désignée prestataire de le VAR, sera également chargée de la goal-line technology (GLT), une technologie, distincte du VAR, qui doit déterminer si le ballon a totalement franchi la ligne de but sur une action litigieuse en faisant vibrer la montre de l'arbitre central. Ce dispositif était déjà utilisé pour la saison 2017-2018. 

Les situations pouvant amener l'arbitre à recourir à la vidéo - Visactu
Les situations pouvant amener l'arbitre à recourir à la vidéo © Visactu

Le calendrier de la saison 2018-2019 de Ligue 1 

Le calendrier 2018-2019 de la Ligue 1 a été dévoilé jeudi 7 juin par la LFP : il est à retrouver club par club et journée par journée sur francebleu.fr.

Le calendrier complet de la Ligue 1 - Visactu
Le calendrier complet de la Ligue 1 © Visactu