Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Reprise du foot amateur : Tout va se jouer dans les prochains jours selon Noël Le Graët

-
Par , France Bleu Nord

Le président de la fédération française de football est en pleine campagne pour briguer un 4ème mandat à la tête de la FFF le 13 mars prochain. En visite ce mardi dans les Hauts de France, Noël Le Graët espère toujours la reprise des championnats amateurs. Mais le temps presse.

Le président de la 3F aux côtés de son soutien Jean Michel Aulas et de Cédric Bettremieux le président de la Ligue de football du Nord
Le président de la 3F aux côtés de son soutien Jean Michel Aulas et de Cédric Bettremieux le président de la Ligue de football du Nord © Radio France - Charley Sylvain

Entre plusieurs échanges avec les élus régionaux, Noël Le Graët a pris quelques minutes pour évoquer la situation du football amateur. Il espère encore pouvoir reprendre les championnats mais l'espoir semble mince: "Si ce n'est pas jouable dans le mois qui vient, il faut être clair, ce sera impossible. Il ne faut pas se mentir, au moment où se parler c'est "date limite", si la décision n'est pas prise ce soir ou dans les jours qui viennent il faudra se contenter de terminer la saison en organisant des tournois."

Noël Le Graët entretient l'espoir d'une reprise du football amateur

Prise de risque zéro

Je ne prendrais pas le risque d'ouvrir un stade si c'est pour contaminer plus de gens, la santé de chacun c'est notre priorité. Nous ne sommes plus à 2 mois près. Mais je l'avoue on a besoin de retrouver les copains, on a besoin de lien social. Je suis en lien avec le gouvernement, je pense qu'on peut imaginer par exemple des petits matchs, des fêtes, des tournois."

24000 personnes au Stade de France, c'est possible

C'est mon souhait, j'interroge à ce sujet au quotidien nos politiques. Au SDF, nous avons 24 entrées donc on peut organiser un match avec un peu de public. Mais bien entendu je reste solidaire des décisions du gouvernement."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess