Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Retour du GF 38 en Ligue 2 : victoire 1-0 face à Sochaux

vendredi 27 juillet 2018 à 23:26 Par Alexandre Berthaud, France Bleu Isère

Le Grenoble Foot 38 était de retour dans le monde du football professionnel vendredi soir pour la première journée de Ligue 2. À domicile, face au FC Sochaux-Montbéliard les Isérois ont remporté une victoire 1-0 grâce à un but sur penalty de Malek Chergui.

Quand ce n'était pas la défense centrale (Spano-Vandenabeele) qui se montrait solide, l'expérimenté Brice Maubleu a su préserver les buts de Grenoble et la victoire avec.
Quand ce n'était pas la défense centrale (Spano-Vandenabeele) qui se montrait solide, l'expérimenté Brice Maubleu a su préserver les buts de Grenoble et la victoire avec. - PHOTOPQR/LE DAUPHINE/MAXPPP

Grenoble, France

Les supporters attendaient ça depuis des lustres : sept ans exactement et cela s'est ressenti lorsque Malek Chergui a transformé son penalty. Le stade s'est embrasé, comme un immense souffle de soulagement dans un match relativement fermé. Comme un cri de joie dans la nuit d'été surtout, après les années de galère les fans avaient bien mérité ça.

Première mi-temps ratée

Pourtant tout avait mal débuté, Grenoble n'était pas dedans et au bout de 45 minutes, après un 0-0 sans saveur, une équipe dominée, on pensait que les hommes de Philippe Hinschberger manquaient leurs retrouvailles avec la deuxième division. Seulement le coach a su montrer sa maîtrise tactique et peut-être - l'histoire ne le dit pas - son art de "passer des soufflantes" dans le vestiaire.

La motivation, les joueurs pouvaient aussi la trouver dans les tribunes avec des supporters omniprésents. - Radio France
La motivation, les joueurs pouvaient aussi la trouver dans les tribunes avec des supporters omniprésents. © Radio France - Alexandre Berthaud

En deuxième période Grenoble était dominant et sa recrue Youssouf M'Changama, replacée plus haut au milieu de terrain, omniprésente. Résultat davantage d'occasion, il manquait encore l'étincelle, elle allait venir des entrants. Le précieux Lakdar Boussouha obtenait malicieusement un penalty, transformé par Malek Chergui, lui aussi revenu d'années de galère. 

Une équipe, un club, une ville

Souriant mais modeste, le buteur appréciait à sa juste valeur la victoire en conférence de presse, mais n'oubliait pas qu'elle venait du collectif. Comme un symbole, ce n'est pas lui, Malek, qui aurait du tirer le penalty, mais M'Changama qui fatigué mais lucide, lui cédait la place : à raison. "On s'était dit qu'on allait prendre du plaisir à attaquer, défendre, tous ensemble en même temps", disait Jérôme Mombris (latéral gauche). Mission accomplie, celle de récompenser les supporters de leur fidélité pendant les sept ans de galère, celle surtout, comme le veut l'adage, de "ramener les trois points".