Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Retraite de Benoît Pedretti : 5 ans de bon souvenirs à l'AJA

lundi 29 janvier 2018 à 23:03 Par Benoît Jacobo et Bruno Blanzat, France Bleu Auxerre

Benoît Pedretti, prend sa retraite de joueur, à 37 ans, pour devenir entraîneur adjoint à Nancy. Passé par l'équipe de France, il a aussi joué 5 ans pour l'AJ Auxerre, de 2006 à 2011. Ses deux meilleurs souvenirs auxerrois datent de 2010.

Benoît Pedretti a joué pendant 5 ans à l'AJA
Benoît Pedretti a joué pendant 5 ans à l'AJA © Maxppp -

Yonne, France

Benoît Pedretti était l'invité de 100% AJA lundi soir.

"Dans mes meilleurs souvenirs, il y a d'abord le dernier match à Sochaux, l'année où se qualifie pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions.  Le match où Cédric Hengbart marque à la dernière seconde. Pour le groupe, c'était une consécration. Cela faisait déjà quelques années que l'on travaillait ensemble... C'était énorme, car on n'était pas préparés à ça.

On était une bande de potes avant tout, c'est ce qui nous a permis d'avoir de grands résultats à Auxerre - Benoît Pedretti

Le 2e meilleur souvenir que j'ai à l'AJA, c'est le match retour contre le Zénith Saint-Pétersbourg à domicile (2-0 et une qualification pour la ligue des Champions). C'était une ambiance extraordinaire, l'Abbé-Deschamps était en feu. Ce sont des moments qu'on n'oubliera jamais.

C'était une aventure humaine aussi. Avec les Jean-Pascal Mignot, Stéphane Grichting, Olivier Sorin, Jelen... ils étaient là depuis le début de l'aventure. Ce sont des noms qui resteront à jamais. On a écrit une toute petite page de l'histoire de ce grand club. Mais on a pris beaucoup de plaisir à évoluer ensemble. On était une bande de potes avant tout. C'est ça qui a créé notre unité et nous a permis d'avoir de grands résultats à Auxerre.