Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"On reviendra plus forts" : les supporters rouennais du PSG déçus de la défaite en Ligue des Champions

Le Paris Saint Germain s'incline 1-0 contre le Bayern Munich en finale de la Ligue des Champions. A Rouen, les supporters doivent digérer la défaite.

Des supporters parisiens devant la finale de Ligue des Champions. Illustration.
Des supporters parisiens devant la finale de Ligue des Champions. Illustration. © Maxppp - IAN LANGSDON

Sur les quais de la Seine à Rouen, dès 18h30, les bars font le plein, les maillots parisiens sont de sortie, certains se maquillent aux couleurs de leur club de cœur. Le match est serré, les duels âpres... Finalement, le Bayern s'impose 1-0 grâce à un but de Kingsley Coman. Les Parisiens sont crucifiés par un de leurs anciens joueurs. 

Dans les bars, on se prend la tête dans les mains, on ne regarde que d'un œil les allemands soulever la célèbre coupe d'Europe. 

Clément a le maillot du PSG sur les dos et les yeux humides, il est fier de son équipe : "Je suis déçu, forcément, parce qu'on a fait un gros match. On a bien joué, ça a été très serré... Déjà on a réussi à passer le cap des huitièmes de finale, parce qu'on était un peu maudits. Puis les quarts, la demi, la finale... Je suis vraiment très fier d'eux." 

A la même table, à côté, Louis-Laurent a le logo du PSG dessiné sur la joue, il est plus amer : "On est un peu passé à côté du match, on n'a pas joué à fond. On n'a pas su concrétiser nos occasions. Mais le Bayern a été fort, surtout Coman." 

Ils sont nombreux à sortir vite du bar, pour digérer l'échec dans l'air frais de la nuit rouennaise. Parmi eux, Mohamed : "On n'a pas fait grand-chose, mais Paris aurait pu gagner. C'était la première finale, et on a gâché trop d'occasions. Mais on reste parisien jusqu'à la mort !, clame-t-il avant de partir en nous disant 'Peut-être à l'année prochaine !" 

Finalement, la fête attendue n'aura pas lieu dans les rues. Paris retentera sa chance l'année prochaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess