Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Rio Mavuba, la nouvelle recrue du club de N3 Mérignac Arlac

vendredi 26 octobre 2018 à 18:33 Par Laurine Benjebria, France Bleu Gironde

Le club de Mérignac Arlac, qui évolue en National 3, peut compter sur un ancien international français, Rio Mavuba ! Le footballeur de 34 ans a signé avec sa nouvelle équipe en septembre et a déjà disputé deux matches, dont son premier à domicile dimanche dernier.

Rio Mavuba sous les couleurs de Mérignac Arlac, contre Lège-Cap Ferret
Rio Mavuba sous les couleurs de Mérignac Arlac, contre Lège-Cap Ferret © Maxppp - DAVID Thierry

Mérignac, France

Les supporters de Mérignac Arlac ont un nouveau chouchou : l'ex-capitaine de LOSC Lille, Rio Mavuba. L'ancien joueur de l'Equipe de France, sélectionné en 2014 pour la Coupe du monde au Brésil, a signé en septembre avec le club qui évolue en National 3. C'est un retour aux sources pour Rio Mavuba, formé chez les Girondins. Cet été, il avait annoncé prendre sa retraite, pour devenir consultant chez RMC Sport, mais finalement il ne raccroche plus les crampons et a décidé de jongler entre les deux. 

Mais il a fallu attendre dimanche 21 octobre pour voir la nouvelle recrue sur le terrain girondin. Rio Mavuba a défendu les couleurs d'Arlac pour la première fois, en extérieur, face à Lège-Cap Ferret... avec à la clé une défaite. Il avait donc une revanche à prendre ce dimanche pour son premier match à domicile, contre la réserve des Chamois Niortais et qui s'est soldé sur une très belle victoire 4 buts à 1 pour Arlac.

Des supporters séduits

Ce match s'est déroulé devant un public girondin déjà conquis. Ils étaient près de 300 à assister à cette rencontre. Les supporters d'Arlac n'en avaient que pour Rio Mavuba. "C'est un chef d'orchestre, tout ce qu'il fait c'est propre, c'est clair, il sait se mettre à la portée des autres" lance admiratif Michel qui a connu l'international alors qu'il était encore en centre de formation chez les Girondins.

Il faut dire que les supporters sont plutôt habitués à regarder Mavuba à la télévision, lorsqu'il évoluait en terre lilloise. Mais le voir à Mérignac, sur le terrain, c'est un choc notamment pour Thomas. "Il était pro et là il se retrouve en CFA 2 à Arlac, c'est chaud... enfin ça doit faire bizarre". Et même si Rio Mavuba a joué pour la Ligue 1, il reste très accessible, signant des autographes, prenant des selfies à la fin du match.

Une expérience qui aide les coéquipiers et perturbe l'adversaire

Si Rio Mavuba a choisi Mérignac ce n'est pas un hasard, il y a derrière ce rapprochement, une histoire d'amitié : l'entraîneur, Antoine Verges, est son meilleur ami et ils avaient déjà en projet de se retrouver sous les mêmes couleurs. Désormais, le coach sait qu'il compte dans son équipe un joueur clé, qui peut impressionner les adversaires : "Ca perturbe l'adversaire mais ça le motive aussi ; par rapport à la carrière qu'il a c'est vrai qu'on n'est pas insensible quand on le voit car inconsciemment ça permet à tous les joueurs d'élever le niveau".

Antoine Verges, entraîneur de Mérignac Arlac

Les coéquipiers de Rio Mavuba semblent heureux de pouvoir compter sur lui pour la saison. La présence de l'ancien international français leur permet d'obtenir quelques informations sur ses anciens coéquipiers de l'Equipe de France, puisque Rio Mavuba fut sélectionné pour la Coupe du monde au Brésil en 2014. Mais Mavuba aide surtout ses nouveaux comparses à prendre confiance en eux : "on lui demande comment c'était son expérience en tant que professionnel parce que ça c'est un joueur que tout le monde rêve d'avoir ; heureusement qu'il y a des joueurs comme ça qui peuvent nous montrer le droit chemin", se réjouit l'attaquant Wilfred Etienne. Et tout ça avec humilité, car pour Rio Mavuba, ce qui compte c'est surtout le collectif : "l'ambiance qu'il y a ça me permet de continuer. Ce que je voulais c'était retrouver une ambiance avec les copains et là je suis content".

Rio Mavuba, nouveau chouchou de Mérignac Arlac

La mauvaise foi des adversaires

Les supporters adverses eux étaient beaucoup moins impressionnés, ou du moins feignaient la nonchalance : "il a fait son temps, maintenant je pense que c'est surtout pour tenir la forme parce que là il est en train de prendre un peu de ventre". Une mauvaise foi que l'on pouvait également retrouver dans les rangs des joueurs niortais, à l'image du milieu offensif Valentin Jacob : "c'est un joueur, nous aussi on est des joueurs. Après oui, il a beaucoup de matches en Ligue 1 mais ça ne veut rien dire, il est plus âgé, il court un peu moins". Un désamour qui s'explique surtout par la cuisante défaite des Niortais.

Reportage - Rio Mavuba pour son premier match à domicile chez le FC Mérignac Arlac