Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Rombas éliminé, il n'y a plus de club amateur mosellan en Coupe de France

lundi 4 décembre 2017 à 6:39 Par Jordan Muzyczka, France Bleu Lorraine Nord

Après sa défaite 2-1 contre Still, Rombas quitte la Coupe de France au huitième tour de la Coupe de France. Si le spectacle aura été au rendez-vous sur le terrain, en coulisse, on regrette que tout le monde ne se soit pas réellement impliqué dans l'aventure.

Malgré la neige, le huitième de finale de la Coupe de France s'est bien déroulé à Rombas. Les locaux s'inclinent 2-1 face aux Alsaciens de Still.
Malgré la neige, le huitième de finale de la Coupe de France s'est bien déroulé à Rombas. Les locaux s'inclinent 2-1 face aux Alsaciens de Still. © Radio France - Jordan MUZYCZKA

Rombas, France

Clap de fin pour Rombas en Coupe de France! Le dernier représentant de la Moselle sort de la compétition par la grande porte. Dans ce huitième tour déjà historique pour le club (jamais Rombas n'avait atteint ce niveau), les verts et rouges s'inclinent, avec la manière face aux Alsaciens de Still, 2-1.

Sur le terrain, place au (beau) jeu

Trois mots inscrits sur une banderole: FAITES NOUS RÊVER. Et le scénario de la rencontre avait presque tout du film hollywoodien pour les plus de 1 000 spectateurs. Sauf le dénouement.
Dès la sixième minute de jeu, la tableau d'affichage annonce déjà 1-0 pour les visiteurs. Un pénalty transformé en faveur des Alsaciens, puis un carton rouge pour Rombas.

A 10 contre 11, la tâche paraît difficile pour les Mosellans. Et pourtant. Ils parviennent à se créer des occasions grâce à des contres-attaques bien menées, et trouvent le chemin des filets au meilleur moment, juste avant la pause (41 ème minute).

Au retour des vestiaires, le match est même totalement équilibré. Tantôt physique, tantôt technique, la rencontre ne semble pas être celle de deux clubs de huitième division.
Le verdict tombe durant les prolongations, à la 94 ème minute, Still trouve la faille après une belle action collective. 2-1.

Le score en restera là, et cela, malgré le pénalty raté par Rombas à cinq minutes du terme. Still s'envole en 32 ème de finales de la Coupe de France et Rombas ne peut qu'applaudir le vainqueur.

Une belle défaite. C'est une aventure qui se termine. Selon moi, c'est notre plus beau match. Mais bon. La chance n'était juste pas de notre côté." Lyes Aiouazi, capitaine de l'UL Rombas.

La défaite, mais avec les honneurs, c'est ce que retient également le coach:

C'est une défaite courageuse. On démarre avec un gros handicap, mais ça aura été un vrai match de coupe, avec des hauts, des bas, du suspens. La Coupe de France c'est beau, mais il faut bien que ça s'arrête un jour." Mounir El Mezziane, entraîneur de l'UL Rombas.

En coulisse, la polémique

Des applaudissements, mais aussi des regrets. La veille de la rencontre, le samedi 3 décembre, les membres du club s'étaient déjà mobilisés pour enlever la neige du terrain. Rebelote le jour du match.

Les membres du club de Rombas ont dû déblayer eux-même le terrain. - Aucun(e)
Les membres du club de Rombas ont dû déblayer eux-même le terrain. - Franck Kobi/DNA

Une aberration pour certains supporteurs en tribunes, et pour Mounir El Mezziane, l'entraîneur rombasien:

Notre équipe aurait dû être supportée et elle ne l'a pas été. Beaucoup dans cette ville sont heureux que nous ayons perdu. Je ne félicite vraiment pas la mairie. Depuis huit heures du matin, avec les joueurs on doit déblayer le terrain. La mairie a une responsabilité dans la défaite. Tous les terrains de France sont déblayés s'il le faut. Mais pas nous." Mounir El mezziane, entraîneur de l'UL Rombas.

Contacté, Joël Dumont, l'adjoint au sport de la municipalité réplique :

Nous mettons les installations à disposition, comme les policiers municipaux et les secouristes. On doit pas tout incriminer à la municipalité. C'est le club qui a décidé de jouer, alors qu'ils connaissaient les risque météorologiques. C'était à eux de prévoir les aléas." Joël Dumont, adjoint au sport à la mairie de Rombas.

Une fin d'aventure au goût amère donc. Même si le club peut se consoler avec le chèque que lui signera la fédération française de football: 35 000 euros (selon les chiffres de 2017) pour un club arrivé en au huitième tour. Les professionnels du Fc Metz, qui entrent dans la danse au neuvième round, sont la dernière chance pour la Moselle de briller dans la compétition.