Football

VIDÉO - Rudi Garcia : "Je suis quelqu'un d'ambitieux"

Par Tony Selliez, France Bleu Provence et France Bleu Vaucluse vendredi 21 octobre 2016 à 18:04 Mis à jour le vendredi 21 octobre 2016 à 18:14

Jacques-Henri Eyraud (à gauche) le président de l'OM et son nouvel entraîneur Rudi Garcia
Jacques-Henri Eyraud (à gauche) le président de l'OM et son nouvel entraîneur Rudi Garcia © Radio France - Tony Selliez

Le nouvel entraîneur de l'OM Rudi Garcia affiche ses ambitions : même s'il sait qu'il aura besoin d'un peu de temps, il espère bien ramener le club marseillais au sommet. En France. Et en Europe.

Rudi Garcia est déjà comme un poisson dans l'eau à l'Olympique de Marseille. Souriant, décontracté, ambitieux. Avec une vision claire de son projet pour relancer un club en reconquête. Il sera sur le banc dès dimanche, pour le déplacement au Parc des Princes.

"J'arrive de Rome. Vous connaissez le dicton : ça ne s'est pas fait en un jour. Marseille non plus." - Rudi Garcia

L'arrivée de Garcia est vécue comme un électrochoc à Marseille. Le nouveau propriétaire du club, l'Américain Frank McCourt vient tout juste d'arriver. Il a racheté l'OM officiellement lundi. Seulement trois jours après, il change donc d'entraîneur et écarte Franck Passi.

Un entraîneur qui "craint dégun"

Pour son premier face à face avec les médias, Rudi Garcia prouve une nouvelle fois ses qualités d'adaptation rapides, dans un nouveau milieu, comme il l'a fait avec l'AS Roma, en Italie. Cette fois, l'air de rien, il utilise savamment quelques expressions familières aux Marseillais, mais sans non plus forcer le trait : "On craint dégun", "on va mouiller le maillot".

Il flatte aussi l'égo des supporters, rappelant qu'aucun autre club français ne possède dans sa vitrine la Ligue des Champions (en l'occurrence Coupe d'Europe des Clubs champions, 1993), et laisse clairement entendre que l'objectif à terme est bien de retourner tutoyer le toit de l'Europe.

"Je suis quelqu'un d'ambitieux. On sait où on veut aller, on sait que ça prendra du temps. Mais on sait aussi qu'il y a les bases pour réussir ici. Et réussir ici, ça doit être juste magique." - Rudi Garcia

Objectifs : le sommet de la Ligue 1 et les coupes européennes

Rudi Garcia n'oublie pas la réalité du terrain. L'OM est aujourd'hui seulement 12e du championnat. A moyen terme, il compte bien redresser la barre en Ligue 1, mais n'omet pas l'objectif des deux coupes : Coupes de France et de la Ligue. En fin de saison, l'OM doit retrouver un strapontin européen.

Concernant le mercato, il confirme que le groupe a besoin de retouches, mais sans chiffrer, sans préciser combien de joueurs pourraient être recrutés dès cet hiver. Rudi Garcia compte d'abord faire un audit de l'effectif actuel, et pourquoi pas réaliser de bonnes pioches, dénicher des surprises, que ce soit parmi les jeunes comme parmi les joueurs plus expérimentés, pour mener son projet à terme.

"Dans le bureau de Jacques-Henri (Eyraud) j'ai croisé la Coupe aux grandes oreilles, et ça ce n'est pas possible dans aucun autre club français ; donc si un jour.. et un jour, évidemment, ça veut dire du temps de travail, de sueur, de décision, de cohésion, de motivation. tout ça c'est important pour, étape par étape, ramener l'OM où elle devrait se trouver parmi les clubs qui comptent en Europe. (...) J'espère qu'on sera en mesure, en fin de saison, de se qualifier pour une coupe d'Europe, quand bien même ce serait l'Europa League." - Rudi Garcia

Avant cela, l'OM version Rudi Garcia n'a déjà que très peu de temps pour préparer son déplacement au Parc des Princes. PSG - OM a lieu dimanche à 20h45

Partager sur :