Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Rugby : le Béarnais Jean Piqué est mort

-
Par , France Bleu Béarn, France Bleu

La Section Paloise, l'équipe de France et le rugby sont en deuil. Jean Piqué est mort à l'âge de 84 ans dans la nuit de mercredi à jeudi. Il a été champion de France en 1964 avec son club, et compte aussi 18 sélections avec le XV de France.

Jean Piqué (1er à gauche accroupi) était du Tournoi des Cinq Nations 1965 avec le XV de France.
Jean Piqué (1er à gauche accroupi) était du Tournoi des Cinq Nations 1965 avec le XV de France. © AFP

Artix, France

Jean Piqué, Jeannot Piqué, est mort dans la nuit de mercredi à jeudi (7 novembre). C'est une des figures du rugby béarnais qui disparaît. Il avait 84 ans. Il n'a connu qu'un seul club : la Section Paloise. Il était l'un des champions de France de 1964. Il a également disputé les finales du Challenge Yves du Manoir en 1959, 1962 et 1964. Jean Piqué était un trois-quart centre redouté pour ses plaquages. 

Jean Piqué l'international

Il a porté le maillot de l'équipe de France à 18 reprises. Sa première sélection remonte à 1961, contre les All Blacks. Il a fait deux tournées en Australie et en Nouvelle Zélande. Il a également participé à la victoire historique (8-6) de l'équipe de France en Afrique du Sud en 1964 à Springs. Il a aussi remporté le Tournoi des Cinq Nations en 1962.

Jean Piqué le dirigeant

Jean Piqué après sa retraite de joueur est resté dans le milieu du rugby. Il a été un dirigeant de la Fédération. Il a été le manager de l'équipe de France. Mais il a surtout beaucoup donné au rugby d'ici. Il a été le président du comité du Béarn pendant de longues années. Diminué par la maladie au début des années 2000, il a été obligé de se retirer prématurément. 

Ses obsèques ont lieu le mardi 12 novembre à 10 heures à Artix où il vivait.

François Moncla : "Certains ne voulaient pas jouer contre lui"

Joint par France Bleu Béarn, François Moncla, capitaine de l'équipe de la Section championne de France en 1964, a réagi avec émotion en apprenant la disparition de "Jeannot Piqué" : "C'était un garçon formidable sur un terrain, à cette époque, il fallait qu'on se compte 15 sur un terrain de rugby parce que sinon on n'arrivait pas à faire ce qu'on voulait. Vraiment sur le terrain il savait plaquer très sèchement, la preuve, certains ne voulaient pas jouer contre lui parce qu'ils avaient peur, entre autres André Boniface... Je l'ai eu avec moi en équipe de France et notamment en Nouvelle-Zélande en tournée. J'en garde le souvenir d'un bon copain avec qui il faisait bon vivre, il aimait rire et chanter, cela suffisait à mettre une bonne ambiance dans l'équipe".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu