Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rugby - Sofiane Guitoune : "Je n'ai pas de prétentions en équipe de France"

-
Par , France Bleu Gironde

Remis d'une blessure aux ischio-jambiers, le trois-quart international de l'UBB retrouvera le Top 14 samedi à Bayonne, après deux mois d'absence et sans doute au poste d'arrière. En espérant que la poisse soit derrière lui pour de bon et avec, dans un coin de la tête, l'objectif coupe du monde.

Sofiane Guitoune, après avoir marqué le troisième essai bordelais face au Racing Métro 92.
Sofiane Guitoune, après avoir marqué le troisième essai bordelais face au Racing Métro 92. © Radio France - Pierre Breteau

France Bleu Gironde : Jolie météo pour reprendre ?

Sofiane Guitoune :  Sale temps pour les arrières (sourires). Ca va être un match compliqué avec un score serré. Ca va être un match stratégique je pense.

Beaucoup d’envie de votre côté ?

Oui comme toujours, ça fait plaisir de revenir dans le groupe.

L’UBB a-t-elle besoin de se rassurer ?

On sait de quoi on est capable. Si on ne perd pas ce match d’un point contre Toulouse à la dernière minute, personne ne parle de cela. Il ne faut pas remettre tout en cause même si ça nous a pénalisé comptablement. On sait ce qu’on veut faire en fin de saison. On est à « zéro » parce que la victoire à La Rochelle est annulée par la défaite face à Toulouse. Maintenant il faut aller chercher une victoire à l’extérieur.

"S'il n'y a pas cette défaite d'un point face à Toulouse, personne ne nous pose ces questions"

Que vous manque-t-il encore à l’extérieur ?

Il manque encore de la constance. On fait de bonnes premières mi-temps et je pense qu’on s’endort un peu sur les secondes. Il faut essayer d’être constant sur tout un match. Je sais qu’on en est capable. On va essayer de le faire ce week-end

Un problème de maturité, de respect des consignes ?

Je pense qu’il faut aussi de la maturité. On est ambitieux mais on est une équipe très jeune. Ca va venir, il ne faut pas s’affoler. Encore une fois, s’il n’y a pas cette défaite d’un point, personne ne nous pose ces questions.

Sofiane Guitoune, l'arrière international de l'UBB
Sofiane Guitoune, l'arrière international de l'UBB © Radio France - Pierre Breteau

Un match, ça se gère ?

Quand il pleut des cordes, il ne faut pas envoyer 3000 passes sautées à l’extérieur depuis notre camp, il faut peut-être restreindre le plan de jeu et plus utiliser le pied. Lors de notre victoire à La Rochelle (ndlr 26-29), il n’y a pas eu de grandes envolées, on a bien joué au pied. Ils ont voulu nous prendre sur des chandelles et on leur a répondu. Gérer un match, c’est s’adapter à tout ça.

"Fin janvier, soit c'est le ventre mou, soit c'est la qualif"

Dans quatre matches (déplacements à Bayonne, Racing-Métro, réceptions Brive et Grenoble), vous saurez si vous jouez la qualification ?

Ca c’est sûr. On a deux matches à domicile qu’il est impossible de perdre. Après, si on veut faire quelque chose… Soit c’est ventre mou, soit, c’est la qualif, on verra.

Bayonne, c’est l’un des derniers déplacements « jouables » ?

Tous les déplacements sont jouables. On l’a vu à Toulon où, même si on ne fait pas grand-chose, on ramène un point. A Oyonnax, on aurait pu faire quelque chose aussi. On ne va pas manquer de respect à Bayonne mais, sur les saisons précédentes, ils n’ont pas été flamboyants. Sur le papier, c’est le match le plus « probable » mais quand on voit leur saison où ils produisent un jeu plaisant avec de grosses individualités, ça va être compliqué.

Sofiane Guitoune rêve de la coupe du monde.
Sofiane Guitoune rêve de la coupe du monde. © Radio France

Personnellement, c’est le départ vers le Tournoi et la coupe du monde ?

Non. Je me dis que c’est le départ de la saison. Il faut commencer à enchaîner un peu et arrêter de se blesser. Reprendre du rythme et se faire plaisir sur le terrain avec l’équipe.

"90% des personnes se seraient cassées le genou"

Avez-vous discuté avec le staff de ces blessures à répétition ?

Ce ne sont pas des blessures à répétition. Je me suis fait un croisé sur un plaquage dans les genoux en porte à faux où 90% des personnes se seraient cassées le genou. Après il y a eu une mauvaise gestion la saison suivante où, après une saison blanche, j’ai enchaîné tous les matches Top 14, HCup et sélections, sans repos. Là c’était une blessure de fatigue. Sur la dernière, je connais les raisons, ce n’est pas alarmant non plus.

Sofiane Guitoune
Sofiane Guitoune © Radio France

Des nouvelles du staff de l’équipe de France pendant cette convalescence ?

Non, du tout. Je ne suis pas un cadre, j’ai deux sélections ; J’ai eu la chance de faire deux bons matches avec l’équipe de France (ndlr : face aux Tonga et l'Afrique du Sud en novembre 2011), on m’a rappelé en septembre pour les tests et ça s’est bien passé. Je n’ai pas de prétentions en équipe de France. Je vais essayer de faire les meilleurs matches possibles pour moi, pour l’équipe et pour gagner. Ca marche comme ça. Il faut d’abord être bon en club pour prétendre à l’équipe de France.

"Ashley-Cooper ? Un mec comme ça ne peut que nous faire du bien"

Ca reste un moteur tout de même ?

Bien sûr que c’est un moteur. Mais quand je rentre sur le terrain, c’est pour donner le maximum. Après, les coaches feront leur choix.

Que pensez-vous de l’arrivée d’Ashley-Cooper la saison prochaine ?

C’est super pour le club. On manque de profondeur de banc, on est une équipe jeune, un mec comme ça ne peut que nous faire du bien.

Sofiane Guitoune s'était gravement blessé avec l'USAP face à Gloucester le 19 janvier 2014.
Sofiane Guitoune s'était gravement blessé avec l'USAP face à Gloucester le 19 janvier 2014. © Maxppp

 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess