Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rugby - Top 14 / Guy Accoceberry : "Monter le niveau rugbystique de notre championnat"

-
Par , France Bleu Gironde

Le Top 14 ouvre vendredi avec le déplacement du champion de France Toulon à Bayonne. L'ancien demi de mêlée de l'équipe de France et du CABBG Guy Accoceberry nous livre ses impressions et ses pronostics.

Guy Accocéberry au micro de France Bleu Gironde
Guy Accocéberry au micro de France Bleu Gironde © Radio France

Pour la qualification, on prend les mêmes et on recommence ?

Même si les six qualifiés étaient les mêmes que la saison précédente, il faut noter qu’il y a eu des surprises avec la descente de Biarritz et de Perpignan, deux grosses écuries, de belles satisfactions comme Oyonnax ou Brive. Il y a eu un championnat assez intéressant au niveau des résultats et du suspense. Cette année, la plupart des équipes se sont bien renforcées même les équipes qui montent à l’image de Lyon. Si Toulon est sans doute un cran au dessus, je pense que ce sera encore très ouvert.

Quelles peuvent être les surprises ?

Je crois que Montpellier franchit chaque année des paliers depuis sa finale en 2011. Ils sont présents et je les vois monter en puissance. Et puis l’UBB aussi chaque année s’améliore, elle a manqué la qualification de peu la saison dernière et on aimerait bien à Bordeaux les voir accéder aux six premières places. Il y a une vraie régularité et cette année ils ont fait un recrutement intéressant. On peut espérer qu’ils franchissent le cap et qu’ils soient dans les six.

Peut-on espérer un Top 14 plus ouvert et plus plaisant ?

Il faut que les arbitres et les staffs techniques de toutes les équipes partent sur cette volonté de faire du jeu, de proposer des temps de jeu comme on le voit au niveau international, comme le font l’UBB, Clermont, Montpellier ou Toulon. Il faut qu’il y ait encore plus d’équipes qui le fassent, qu’on ne soit pas obnubilé par le résultat. Il faut vraiment monter le niveau rugbystique de notre championnat pour que l’équipe de France en récupère les fruits. Pour l’instant, c'est quand même le point noir de notre rugby et il faut absolument qu’on retrouve une belle équipe dès la tournée de novembre et le tournoi l’année prochaine parce que la coupe du monde approche. Il faut retrouver du très haut niveau en équipe de France et ça passera par le championnat.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess