Football

Rugby - Tournoi : les U20 et les féminines encore en course pour le Grand Chelem

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde jeudi 6 mars 2014 à 6:00

Baptise Serin, demi de mêlée de l'UBB et de l'équipe de France U20.
Baptise Serin, demi de mêlée de l'UBB et de l'équipe de France U20. © Radio France

Si le XV de France a vu ses rêves de Grand Chelem s'envoler au Pays de Galles, l'équipe de France féminine et les moins de 20 ans peuvent espérer remporter le Tournoi en réalisant le sans faute. Cinq Girondins font partie de l'aventure.

La relève du rugby français ne se porte pas trop mal à en croire l'édition 2014 du Tournoi des six nations. Dans la foulée d'une coupe du monde achevée cet été sur une cinquième place, les jeunes Tricolores ont attaqué 2014 par une victoire convaincante (21-15) face aux Anglais, champions du monde.

Logiques vainqueurs de l'Italie (34-0), les U20, contrairement à leurs aînés, sont allés s'imposer au Pays de Galles (16-10), confirmant la progression d'un groupe qui a pourtant assez peu de vécu en commun.

L'UBB et Clermont, clubs les mieux représentés

Deux joueurs de l'UBB sont maintenant bien installés dans cette équipe : le demi de mêlée Baptiste Serin et le troisième ligne Jean-Blaise Lespinasse ont été titularisés à trois reprises. En Écosse, l'Union Bordeaux-Bègles aura quatre joueurs sur la feuille de match avec la présence de l'ouvreur Lucas Meret et de l'ailier Lucas Blanc actuellement au pôle France de Marcoussis.

Face aux Ecossais Jean-Blaise Lespinasse et Lucas Blanc seront titulaires, les deux autres Girondins débutant sur le banc.

Grand Chelem et coupe du monde pour les féminines

L'équipe de France féminine est dans la même situation. Les Françaises n'ont encaissé que six points depuis le début de la compétition domptant l'Angleterre (18-6), l'Italie (29-0) et le Pays de Galles (27-0).

L'ailière du Stade Bordelais Camille Grassineau a disputé les trois rencontres dans leur intégralité.

Dimanche en Écosse, les coéquipières de Marie-Alice Yahé devraient logiquement poursuivre leur sans faute et peaufiner leurs automatismes avant d'accueillir l'Irlande le vendredi suivant à Pau et de se lancer dans la dernière ligne droite avant la Coupe du monde organisée en région parisienne en juin prochain.

Baptiste Serin : "On a besoin de matches ensemble"