Football

AS Saint-Étienne : après l'hécatombe, quelle défense dimanche face à Lille ?

Par David Valverde, France Bleu Saint-Étienne Loire jeudi 22 septembre 2016 à 11:18

Christophe Galtier, l'entraineur de l'AS Saint-Etienne
Christophe Galtier, l'entraineur de l'AS Saint-Etienne © Maxppp - Maxppp

3 nouveaux blessés sont venus rejoindre Cheick M'Bengue et Pierre-Yves Polomat pendant le match de mercredi à Nantes. Loic Perrin serait touché aux ischions-jambiers, Florentin Pogba à la cuisse et Fabien Lemoine au mollet. Quel visage aura la défense verte contre le Losc ?

A la 21e minute, l'AS Saint-Etienne avait effectué ses 3 changements puisque Pogba, Lemoine et Perrin sont sortis blessés, on va y revenir. Mais c'est effectivement une première puisque jamais dans l'histoire de la Ligue 1, depuis qu'on est passé à 3 changements dans un match, une équipe avait procédé à tous ses remplacements aussi tôt ! Christophe Galtier a écoulé tous ses changements bien plus tôt que le précédent record détenu par Auxerre qui avait réalisé ses 3 remplacements à la 44e minute le 21 janvier 1998.

La conséquence c'est que l'infirmerie des Verts est pleine à craquer ! 3 nouveaux blessés sont donc venus rejoindre M'Bengue et Polomat : Perrin, Pogba et Lemoine. Ajouté à cela l'expulsion de Kevin Malcuit qui sera donc suspendu dimanche contre Lille et avec tout ces absents on se demande bien quel visage aura la défense stéphanoise face aux Nordistes. Cette défense sera forcément expérimentale car le staff ne dispose que de 4 défenseurs un tant soit peu affirmés à ce niveau de la compétition : la recrue suisse Léo Lacroix qui va se transformer en capitaine de la défense centrale, et trois jeunes, Ben Karamako, Clément Cabaton et Ronael Pierre-Gabriel. Ces quatre là ne peuvent pas contituer une défense intégrale. Elle serait trop inexpérimentée et le pari serait bien trop risqué.

Dans l'axe de la défense Léo Lacroix serait titularisé, sans doute aux côtés de Bryan Dabo, milieu de terrain habituellement . Ils ont joué 70 minutes ensemble à Nantes et c'est considérable dans la situation actuelle. Sur le côté gauche la solution Ronael Pierre-Gabriel semble la plus pertinente : le jeune défenseur compte 6 titularisation en Ligue 1 et c'est l'option la plus solide par rapport aux autres choix qui s'offrent à Christophe Galtier. D'autant qu'il a été bon à Nantes. Et puis à droite, c'est le vide qui profitera peut-être à Jerrold Nyemeck, un seul match avec les pros en Coupe de France il y 2 ans et demi. A moins que le staff n'opte pour un jeune du dentre de formation.

Partager sur :