Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Les infos mercato en Ligue 1 et en Ligue 2

AS Saint-Étienne : Harold Moukoudi, futur homme fort de la défense verte ?

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Arrivé libre du Havre après un conflit avec son club formateur, le jeune défenseur veut mettre toutes les chances de son côté pour réussir chez les Verts.

Harole Moukoudi, avec David Wantiez chef de la cellule recrutement de l'ASSE, en juillet 2019.
Harole Moukoudi, avec David Wantiez chef de la cellule recrutement de l'ASSE, en juillet 2019. © Radio France - DV

Saint-Étienne, France

Les Verts s'entraînent encore en public ce vendredi, avant une séance à huis-clos samedi matin. Des journées de travail, essentiellement physiques pour commencer et retrouver le rythme. 

Des séances importantes pour l'une des recrues, Harold Moukoudi, arrivé libre du Havre sans avoir joué de l'année 2019, laissé au placard par le club normand car le jeune défenseur ne souhaitait pas prolonger dans son club formateur. Il sait qu'il arrive à Saint-Étienne avec la réputation d'un joueur au très fort potentiel. C'est pour cela qu'il arrive en préparation déjà très affuté pour faire sa place chez les Verts. Il assure avoir multiplié les exercices au Havre et même pendant les vacances.

Harold Moukoudi, comme Franck Honorat et Alpha Sissoko, a la particularité d'avoir signé à l'ASSE avant la fin de la saison dernière. La qualification directe en Ligue Europa a donc été un plus non négligeable. Y participer c'est un "rêve" pour lui, tout comme celui  de retrouver pourquoi pas l'équipe de France lui qui a connu la sélection en moins de 16, mois de 17 et moins de 18 ans.