Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Euro 2020 : la communauté portugaise de la Loire à fond derrière son équipe face aux Bleus

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Les retrouvailles entre la France et le Portugal ! Cinq ans après la victoire lusitanienne en finale de l'Euro 2016, les deux pays se retrouvent ce mercredi soir pour le troisième match du groupe F. Une rencontre très attendue par l'importante communauté portugaise de la Loire

Pour l'Euro 2016 la communauté portugaise de Saint-Etienne avait pu assister à un match de son équipe à Geoffroy-Guichard
Pour l'Euro 2016 la communauté portugaise de Saint-Etienne avait pu assister à un match de son équipe à Geoffroy-Guichard © Maxppp - Thierry Larret

Selon un recensement de 2016, environ 16.000 Portugais vivent dans la Loire. Un chiffre qui ne prend pas en compte les enfants nés sur le sol français et issus de cette immigration importante dans la deuxième moitié du XXe siècle, mais qui laisse entrevoir l'importance de la communauté dans le département. 

Les habitants de Saint-Étienne ont encore sans doute en mémoire les concerts de klaxons qui avaient accompagné la victoire du Portugal en finale de l'Euro 2016 face à la France. Pour la rencontre de ce soir, l'attente est moindre mais la tension bien présente pour Alexis d'origine portugaise : "Bien sûr que je suis inquiet. Les Bleus sont fantastiques. Ils ont une équipe incroyable et ça va être dur de faire quelque chose face à eux".

En revanche aucune pression chez Jean. Ce sexagénaire, né à Lisbonne, adore ces rendez-vous entre sa terre natale et son pays d'adoption : "C'est une joie. Je regarde le match avec mes deux gendres qui supportent les Bleus. En 2016 quand on est champions d'Europe, on avait bu le champagne et on avait fini dans la piscine !

Dans son genre Hervé aussi mouille le maillot. À quelques heures du match ce supporter des bleus s'offre une virée dans le restaurant portugais Le Porto à Terrenoire : "C'est pour prendre la tension et mettre gentiment de la provocation. De toute façon je sais qu'on va gagner. Et puis on est champions du monde. Eux sont champions d'Europe."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess