Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

AS Saint-Étienne : le club bientôt sous pavillon américain

dimanche 13 mai 2018 à 1:32 Par David Valverde, France Bleu Saint-Étienne Loire

Le journal L'Equipe révèle dans son édition de dimanche que l'ASSE aurait trouvé son repreneur, un fond de pension américain, par l'intermédiaire de Jérome de Bontin. Dès l'officialisation les grandes manœuvres débuteront.

Roland Romeyer et Bernard Caiazzo
Roland Romeyer et Bernard Caiazzo © Radio France - Maxime Fayolle

Selon L'Equipe, le club va être vendu à un fond de pension américain pour une somme avoisinant les 50 millions d’euros.

Un projet très ambitieux. 

Roland Romeyer  quitterait rapidement l’organigramme du club, tandis que Bernard Caiazzo garderait un rôle de représentation. Les investisseurs américains seraient séduits par le maintien de Jean-Louis Gasset à la tête de l’équipe, au côtés de Ghislain Printant et de Laurent Battlès. L’identité de l’investisseur n’est pas connu, mais il s’agirait d’un homme d’affaire américain, comme à Marseille avec Frank McCourt il y a 18 mois. 

Il s’agirait de créer une sorte de franchise exportable à l’international comme la marque Red Bull l’a fait en investissant à Salzbourg, Leipzig et New York. Le journal avance le nom de Willy Sagnol pour un rôle sportif au sein du club tandis que le poste de manager général serait enlevé à Dominique Rocheteau qui deviendrait simplement ambassadeur du club. Un vrai tremblement de terre qui mettrait fin officiellement à 14 ans du règne Romeyer-Caiazzo qui avaient racheté le club pour 5 millions d’euros et qui feront une belle plus-value.

La vente ne pourrait administrativement pas être réalisée avant le le 15 juin. Hier, la direction de l’ASSE a affirmé qu’elle ne communiquerait pas sur le sujet dans les prochaines heures.