Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

AS Saint-Étienne : un fonds américain sur les rangs pour racheter les parts de Roland Romeyer ?

vendredi 27 avril 2018 à 6:39 - Mis à jour le vendredi 27 avril 2018 à 14:37 Par Jeanne-Marie Marco, France Bleu Saint-Étienne Loire

Selon le journal l'Équipe de ce vendredi matin, le président du directoire de l'AS Saint-Étienne Roland Romeyer est prêt à vendre ses parts. Un fonds de pension américain serait sérieusement intéressé, intérêt pour lequel le club dit ne pas être au courant.

Roland Romeyer dans les studios de France Bleu Saint-Etienne Loire
Roland Romeyer dans les studios de France Bleu Saint-Etienne Loire © Radio France -

Saint-Étienne, France

Roland Romeyer serait décidé à vendre "au plus vite" ses parts qu'il détient à l'AS Saint-Étienne. Une information publiée ce vendredi matin par le journal l'Équipe. Le président du directoire de l'AS Saint-Étienne serait prêt selon le journal à se détacher financièrement du club. Depuis le début de l'année il a confié la gestion quotidienne du club à Frédéric Paquet.

L'ASSE affirme qu'il n'y a "aucune urgence" à vendre

Selon l'Équipe, un fonds de pension américain serait sur les rangs. L'homme d'affaires Jérôme de Bontin qui a présidé l'AS Monaco pendant quelques mois entre 2008 et 2009 est à la tête de ce repreneur potentiel.

L'AS Saint-Étienne explique, après la publication de cet article, qu'il n'y a "aucune urgence à vendre" et que la priorité n'est pas non plus de vendre la totalité du club. Concernant l'intérêt de Jérôme de Bontin évoqué par l'Équipe, le club stéphanois affirme ne pas être au courant. Trouver des investisseurs est bien un objectif de l'ASSE, c'était la troisième priorité définie par le club lors de la trêve. Les deux premières - renforcer le groupe et nommer un directeur général- ont été remplies, le plan a donc fonctionné aux yeux du club. Désormais, il s'agit pour les Verts de bâtir une équipe compétitive avec l'arrivée d'investisseurs.