Football

SB29 : Ne pas perdre le nord contre Valenciennes

Par Thomas Lavaud, France Bleu Breizh Izel jeudi 22 octobre 2015 à 16:41

Pelé avait marqué son premier but en pro contre VA la saison dernière
Pelé avait marqué son premier but en pro contre VA la saison dernière © Maxppp - La Voix du Nord / Bruno Fava

Rassuré par sa victoire à Créteil, le Stade Brestois retrouve Francis Le Blé où il reste sur deux matchs sans succès. Grâce à sa nouvelle organisation, il doit enfoncer Valenciennes lors de la 12e journée de Ligue 2.

A Créteil, le Stade Brestois s'est débarrassé de plusieurs statistiques sinon plombantes, du moins bien embêtantes : envolées les séries de quatre matchs sans victoire, de zéro victoire de la saison à l'extérieur, de zéro victoire depuis neuf mois à l'extérieur et d'au moins un but encaissé lors des sept dernières rencontres...

Cette victoire 2-0 dans le Val-de-Marne a un peu rassuré l'équipe, tout de même consciente que ce succès cristolien ne servira pas à grand chose s'il n'est pas bonifié face à Valenciennes. Dans ce championnat de Ligue 2 très resserré, où le 4e et le 11e se tiennent en quatre points, ce n'est pas un succès isolé qui permettra à Brest de remonter à une place plus conforme à ses ambitions, mais bien une série de bons résultats.

Brest doit donc enchaîner, chez lui, contre Valenciennes. Et garder les bonnes habitudes prises à Créteil, en cassant deux nouvelles statistiques : zéro victoire lors des deux derniers matchs à Le Blé, et remporter une deuxième victoire consécutive en L2 ce qui n'a plus été fait depuis... novembre 2014 (1-0 contre Le Havre, 1-0 à Valenciennes.)

Brest était leader après sa victoire 1-0 à VA la saison dernière (but de Traoré) - Maxppp
Brest était leader après sa victoire 1-0 à VA la saison dernière (but de Traoré) © Maxppp - La Voix du Nord / Didier Crasnault

On ne devrait pas changer une équipe qui n'a pas perdu

Au-delà de la victoire, c'est le comportement de l'équipe qui a plu vendredi dernier. Elle a eu la possession du ballon et la maîtrise du jeu. Il n'y a aucune raison de changer le onze. D'ailleurs, le groupe retenu pour Valenciennes est exactement le même que celui qui s'est rendu à Créteil. A une exception : Grougi, de retour de suspension, prend la place d'Alphonse, touché au mollet. Le jeune Corentin Jacob est retenu une seconde fois consécutive.

Alex Dupont : "Jamais créé autant d'occasions que le jour où on n'a pas pris de but"

On se dirige donc tout droit vers une reconduction du 4-4-2 qui a assuré à Créteil, avec Brillault en défense centrale, Sankoh en récupérateur, et Adnane en attaque .

B. Sankoh sur FBBI : "Il m'a fallu un temps d'adaptation"

Ce serait seulement la deuxième fois de la saison qu'Alex Dupont alignerait le même onze, deux fois de suite. La dernière fois, c'était lors de la... 2e journée. "Collectivement, il y a plus de fluidité, plus de jeu vers l'avant, plus d'engagement, explique l’entraîneur brestois. Et on est plus solide. On défend mieux, un cran au-dessus, donc on arrive en plus grand nombre devant le but. On s'est créé pas mal d'occasions lors des derniers matchs. On ne s'est jamais créé autant d'occasions que le jour où on n’a pas pris de but."

VA ne va plus très bien

Si le succès à Créteil a marqué la fin de quatre matchs sans victoire pour Brest, la victoire à Duvauchelle a marqué le début d'une série de quatre matchs sans victoire pour Valenciennes.

Cinquième mi-septembre après cette victoire, VA n'a même pas marqué un seul but lors de ces quatre derniers matchs. Et a dérapé à la quinzième place. " _David Le Frapper a passé un petit coup de gueule pendant la trêve, en disant qu’il « fallait remettre les têtes à l’endroit », analyse Dorian qui suit Valenciennes pour maligue2.fr. L’équipe est très jeune, elle manque d’expérience, et l’entraîneur a du recadrer quelques comportements. Des joueurs sont sortis du groupe, d’autres ont été mis sur le banc. Mais attention, VA marche mieux à l’extérieur. Ils sont cinquièmes au classement à l’extérieur ! Ils ont gagné à dix contre onze à Créteil._ " "Valenciennes est costaud, ajoute Alex Dupont. Cette équipe est inconstante, elle a les défauts de la jeunesse, mais elle est très dangereuse offensivement. Capable de marquer n'importe quand, comme Créteil. "_

Stade Brestois - Valenciennes sera à suivre sur France Bleu Breizh Izel, ce vendredi 23 octobre, dès 19 heures 30 avec Greg Robin et Thomas Lavaud_.