Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

SCB, la descente aux enfers ?

Bastia, Corse, France

L'annonce a fait l'effet d'une bombe. A deux semaines de la reprise du championnat de ligue 2, la commission de la FFF confirme la rétrogradation administrative du club en Nationale 1. Malgré un recours devant le Comité National Olympique et Sportif, l'espoir est mince. Nati per soffre...

Furiani vibrera-t-il encore ?
Furiani vibrera-t-il encore ?

Le couperet est tombé ce mercredi 12 juillet, en début d'après-midi. Le Sporting de Bastia évoluera cette saison en National 1. La sanction de la DNCG, la rélégation, a été confirmée. Les garanties financières apportées par les dirigeants corses n'ont pas convaincu. Malgré la vente de 3 joueurs, le compte n'y est pas.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour les supporters, c'est le coup de massue. L'ambiance est à la résignation, à la colère aussi. Les dirigeants sont mis en cause. Sauf miracle, le SC Bastia jouera en 3ème division. Sylvain, Alexandre, Charles sont dépités...

La résignation et la colère des supporters

Un recours existe bien , devant le Comité National Olympique et Sportif Français. Mais les chances d'aboutir sont minimes. Il faut d'abord que CNOSF accepte la requête, et ensuite qu'il donne un avis positif. Ce sera alors au comité exécutif de la 3 F de trancher. D'ici-là, impossible pour le SCB de recruter, il pourrait même enregistrer de nouveaux départs. En Ligue 2 ou en National, la préparation est complètement tronquée. Le nouvel entraîneur, Réginald Rey, en est conscient. Une rencontre est prévue avec les dirigeants dans les prochaines heures. Il pourrait rendre son tablier quinze jours seulement après avoir pris ses fonctions.

Un club au bord du précipice

Un rétrogradation imposée par la DNCG est beaucoup plus inquiétante qu'une relégation sportive, car elle sanctionne une mauvaise gestion. De combien est l'ampleur du déficit ? Quatre millions d'euros, cinq, voire plus, beaucoup plus... difficile à savoir tant les dirigeants sont discrets sur la question. Au-delà du déficit structurel, des dettes sociales et fiscales, il y aurait aussi des sommes importantes dues à des fournisseurs privés. Au final, une situation financière calamiteuse qui met en péril le club. Avec des conséquences sportives évidemment, mais aussi sociales. Le SCB emploie 75 personnes et 30 joueurs. L'édifice menace de s'effondrer. Peut-être la fin du professionnalisme. Une situation qui pourrait contraindre l'équipe dirigeante à passer la main. Mais qui pour reprendre ? Pour l'heure, personne ne se bouscule au portillon.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess