Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Serhou Guirassy vu par ses anciens formateurs, coachs et supporters

L'attaquant Serhou Guirassy a signé au Stade Rennais ce jeudi 27 août en provenance d'Amiens. Passé par Laval, Lille, Auxerre, Cologne et Amiens, il a laissé de très bons souvenirs à ses coachs et supporters.

Serhou Guirassy, buteur avec Amiens lors de la 13e journée de Ligue 1 2019/2020
Serhou Guirassy, buteur avec Amiens lors de la 13e journée de Ligue 1 2019/2020 © Maxppp - Joel Le Gall/PHOTOPQR/OUESTFRANCE

Ses éducateurs et anciens supporters gardent d'excellents souvenirs de Serhou Guirassy. Formé à Laval, transféré à Lille en 2015, il sera prêté à Auxerre en 2016, avant de rejoindre Cologne en Allemagne où il brillera notamment en Europa League lors de la saison 2017/2018. En 2019, il rejoint Amiens.

C'est un garçon sain, dans un environnement sain. - Stéphane Moreau, directeur du centre de formation de Laval entre 2009 et 2019

Stéphane Moreau était le directeur du centre de formation de Laval (de 2009 à 2019) à l'époque où Serhou Guirassy faisait ses premières armes. "Il avait déjà le même style qu'il a aujourd'hui, c'est quelqu'un avec un gabarit, un profil athlétique impressionnant. Il était très à l'aise dans sa relation par rapport au but. On sentait qu'il avait des aptitudes de déplacement et d'enchaînement. Mais à l'époque l'objectif était encore de le perfectionner dans certains appels pour qu'il puisse se mettre dans des situations préférentielles" explique celui qui est aujourd'hui à la tête des U17 du PSG. 

Mais le nouvel attaquant rennais a plusieurs cordes à son arc selon Stéphane Moreau : "Il a une gestuelle assez fluide, pour son gabarit c'est pas fréquent. Mais c'est encore un de ses axes de progression à mon sens, pour être encore plus juste." De l'homme, Stéphane Moreau garde le souvenir d'un jeune homme parfois un peu en retrait : "Il était plutôt discret, réservé mais déjà mature quand il est arrivé chez nous. Il fallait parfois un peu le stimuler, mais il était toujours intéressant dans l'échange, et intéressé parce qu'on pouvait lui proposer."

Et son entourage ? Dans L'Equipe du 27 août, Florian Maurice disait être "très vigilant" à ce sujet. Stéphane Moreau rassure : "Sa famille est très bien. Sa mentalité et son état d'esprit sont liés à l'éducation qu'il a reçue. C'est un garçon sain, dans un environnement sain."

Serhou Guirassy sous les couleurs de Laval en 2015
Serhou Guirassy sous les couleurs de Laval en 2015 © Maxppp - Jérôme Fouquet/PHOTOPQR/OUESTFRANCE

Un prêt réussi à Auxerre en 2016

Après deux saisons avec les pros à Laval, Guirassy signe à Lille. Le club nordiste le prête à Auxerre en Ligue 2 pour la deuxième partie de la saison 2015/2016. Il sera alors sous les ordres de Jean-Luc Vannuchi : "C'était un très jeune joueur, il avait dix neuf ans, et il a transcendé l'équipe à son arrivée. D'une parce qu'il a marqué dès son premier match, permettant de dynamiser l'équipe et lui-même, et ensuite il a continué à marquer beaucoup pour la suite. Dommage qu'il soit arrivé trop tard pour que l'on puisse viser la montée en L1."

Le coach se remémore "quelques petits soucis, mais rien de grave. En fait, sa famille vivait à Montargis et il passait beaucoup de temps sur la route pour aller les voir, il faisait beaucoup d'allers-retours. Mais à son départ, il m'a appelé pour me remercier, c'est la preuve que c'est un garçon qui a un très bon fond."

Jean-Luc Vannuchi est sous le charme de son ancien joueur, et même si lui l'utilisait dans un système à deux pointes, il n'a aucun mal à l'imaginer comme numéro 9 dans un 4-3-3 : "C'est un garçon qui est bon dos au jeu, capable de prendre la profondeur. Il amène beaucoup de variété, il est très imprévisible. C'est un joueur très complet, pas du tout stéréotypé.

Serhou Guirassy en mai 2016 lors de son prêt à Auxerre
Serhou Guirassy en mai 2016 lors de son prêt à Auxerre © Maxppp - Jérémie Fulleringer/L'YONNEREPUBLICAINE/PHOTOPQR

À Cologne, le clair-obscur

Adrien, 22 ans, est un supporter français de Cologne. Il tient le compte Twitter FC Köln France. L'évocation de la saison 2017/2018 de Guirassy en Allemagne, malgré la relégation du club en fin de saison, lui déclenche un sourire. Avec une anecdote qui parlera aux supporters rennais : "On garde un très bon souvenir de lui, notamment parce qu'il marque le but de la victoire face à Arsenal en Europa League." Cette année là, Guirassy brille, comme à Amiens la saison dernière, dans une équipe qui ne parvient pas à éviter la relégation. "C'était malgré tout notre meilleur attaquant cette saison là, il finit meilleur buteur du club toutes compétitions confondues. Dans une équipe qui ne tournait pas, il parvenait à se débrouiller seul" conclue Adrien. Une fois le club relégué, Guirassy jouera beaucoup moins, avant d'être prêté, puis vendu à Amiens. Le joueur a conservé un lien fort avec son ancien club, comme en atteste ce tweet du 10 août dernier (Unvergesslich = inoubliable). 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Capable de réussir à Rennes ?

Serhou Guirassy a connu peu d'accrocs dans sa jeune carrière. Mais sa réussite s'est faite en Ligue 2, où dans des clubs de première division en difficulté (Amiens, Cologne). Alors est-il prêt à performer dans un club qui joue la Ligue des Champions et qui vise les premières places en Ligue 1 ? Stéphane Moreau en est convaincu : "Je pense qu'il en est capable. Après, ça se fera au fur et à mesure, ça ne va pas exploser tout de suite. Il est capable de s'imposer, il va le faire à sa manière, par étapes. Il va prendre ses marques pour s'imposer dans cette équipe de haut niveau. Il a la bonne mentalité : le travail." Pour faire sa place, Guirassy devra déjà faire face à une solide concurrence à son poste, puisqu'il sera en compétition avec Niang, Hunou et Martin Terrier, qui peuvent tous occuper le poste d'avant-centre au Stade Rennais.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess